Un père incestueux de Trois-Rivières écope de 13 ans de prison

Un père qui a commis des agressions sexuelles à répétition sur ses propres enfants a écopé de 13 ans de prison, mercredi, au palais de justice de Trois-Rivières. Les 108 jours passés derrière les barreaux seront soustraits.

Le juge Rosaire Larouche a justifié cette sentence par la gravité des gestes posés, la nature des actes de violence, leur durée et les conséquences sur les victimes.

L'homme, aujourd'hui âgé de 51 ans, a fait de ses enfants ses esclaves sexuels de 2012 à 2018, alors qu'il pouvait leur demander de commettre des actes à tout moment et plusieurs fois par semaine. Lorsque les gestes ont débuté, sa fille, qui a témoigné lors du procès, n'avait que 7 ans et son garçon, 8 ans.

Pour protéger l'identité des victimes, celle du père ne peut être dévoilée.

Il sera aussi inscrit au registre des délinquants sexuels à vie, devra fournir un échantillon d'ADN et se soumettre à plusieurs conditions à sa sortie de prison, dont ne pas se trouver en présence de mineurs. Il ne pourra pas non plus s’approcher de lieux publics où pourraient se trouver des jeunes de moins de 16 ans, comme un parc, une école ou un centre communautaire, pendant cinq ans.

Avec la collaboration de Frédéric Beaulieu