Un préposé aux bénéficiaires arrêté pour une série d'agressions sexuelles

20211108_JEAN FRANCOIS_BARIL_GECS_2

Un homme de 42 ans a été arrêté le 3 novembre dernier par la Sûreté du Québec à Shawinigan relativement à une série d'agressions sexuelles. Jean-François Baril aurait commis ses gestes alors qu'il travaillait comme préposé aux bénéficiaires.

Selon l'enquête, les quatre victimes connues à ce jour avaient toutes des limitations physiques. Le suspect, qui porte habituellement des lunettes, aurait également pu faire d'autres victimes.

Les évènements reprochés se seraient déroulés entre le printemps 2020 et septembre 2021. Puisque plusieurs victimes ont été identifiées, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec, a été déployée.

M. Baril a comparu au lendemain de son arrestation, soit le 4 novembre dernier, au palais de justice de Shawinigan. Il fait face à quatre chefs d'accusation d'agression sexuelle et un autre pour avoir incité une personne ayant une déficience mentale ou physique à le toucher à des fins sexuelles alors qu'il était en position d'autorité.

Il a été remis en liberté en attendant la suite des procédures. Son dossier reviendra devant les tribunaux le 13 février 2022.

La Sûreté du Québec rappelle qu’en tout temps, le public peut également transmettre des informations de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.