Une enquête publique du coroner demandée par la famille de Guy Bastien

CHSLD-roland-leclerc

La famille de Guy Bastien réclame une enquête publique du coroner. Elle souhaite que la vérité soit connue et la lumière faite sur les événements menant au décès de l'homme de 82 ans dans un CHSLD de Trois-Rivières.

Le bureau du coroner confirme qu'il réfléchie présentement aux diverses possibilités, dont celle de tenir une enquête publique, afin d'éviter qu'un tel drame ne survienne à nouveau.

Le résident du centre Roland-Leclerc est mort le 1er décembre dernier, deux jours après une chute mortelle qui serait survenue lors d'une altercation avec un gardien de sécurité, selon la famille. Guy Bastien a alors subi une commotion cérébrale, une fracture du crâne ainsi qu'une hémorragie cérébrale.

C'est le fils de M. Bastien, Marc Bastien, qui a contacté les urgences après avoir trouvé son père dans son sang et ses vomissures dans sa chambre. Le CIUSSS-MCQ avait sur le coup affirmé que toutes les procédures en cas de chutes avaient été respectées et qu'un transport à l'hôpital ne semblait pas nécessaire.

La direction du CIUSSS régional avait également annoncé qu'une enquête interne serait menée pour comprendre ce qui s'est produit.

Du côté de la famille de la victime, une plainte à la police a été logée contre l'agent de sécurité impliqué.