Une pétition lancée pour conserver la murale de la rue Hart

ZXQghqSliGzFJTS-800x450-noPad

La démolition de l'ancien bar le Monkey au centre-ville de Trois-Rivières mardi fait grandement jaser depuis, alors qu'elle a révélé des vestiges du passé. Une murale datant de 1908 se cachait derrière un mur de brique.

Moins de 24 heures après cette découverte dite historique, une pétition a été lancée afin de conserver cette murale. La publicité du commerce Ovide Rocheleau, un ancien marchand de fourrures, est décrite comme étant patrimoniale. Il faut savoir qu'en 1908, la Ville avait été ravagée par un violent incendie qui avait détruit presque tout le centre-ville. Environ 800 bâtiments avaient été emportés par les flammes.

Pour l'instant, l'espace laissé vacant appartient à des investisseurs privés qui avaient déjà laissé savoir qu'ils rebâtiraient au même endroit. La pétition demande toutefois à la Ville de Trois-Rivières d'agir afin de préserver la murale vraisemblablement vieille de 110 ans.

En quelques heures après sa mise en ligne, la pétition avait récolté plusieurs centaines de signatures.

La pétition sera remise aux élus lors du prochain conseil municipal. 

change.org