Une première clinique de vaccination mobile au Québec

clinique vaccination mobile ciusss mcq - 18 mai 2021

Le CIUSSS de la Mauricie-Centre-du-Québec a inauguré mardi sa clinique de vaccination mobile, une première au Québec. Elle sera mercredi à Laurierville, au Centre-du-Québec, pour trois jours.

Au cours des trois prochains mois, selon la réponse de la population, l'autobus se rendra dans plusieurs municipalités plus éloignées des grands centres pour offrir le vaccin. Les municipalités seront déterminées en fonction de la situation épidémiologique de l'endroit, de leur distance avec les sites de vaccinations et du taux de couverture vaccinale de la population.

« Quand tu as 30 ou 45 minutes de route à faire, pour une clientèle vulnérable ou âgée, ce n'est peut-être pas un incitatif pour aller te faire vacciner. Ça va nous permettre d'aller vacciner ces gens-là dans leur milieu de vie », explique Gilles Hudon, PDG du CIUSSS MCQ.

Le service sera offert sur rendez-vous seulement. Les citoyens réserver leur plage horaire directement auprès de leur municipalité, qui coordonnera ensuite le tout auprès du CIUSSS MCQ.

L'objectif de la santé publique est d'administrer environ 100 doses par jour, pour ainsi arriver à accroitre davantage le taux de protection vaccinale.

« On parlait de 75 %, mais là je suis très optimiste qu'on atteigne 80 % de la population de la Mauricie-Centre-du-Québec qui sera vaccinée. La stratégie de vaccination mobile va nous permettre d'augmenter ce taux », se réjouit M. Hudon.

Bien que la clinique mobile aidera grandement aux yeux du CIUSSS MCQ, la santé publique compte aussi sur l'apport des jeunes, particulièrement la tranche d'âge des 18 à 29 ans. Par ailleurs, l'accélération de la campagne de vaccination semble inciter plusieurs personnes réticentes à recevoir leur dose.

« Parmi nos employés, au départ, plusieurs étaient réticents à l'arrivée du vaccin, parce qu'ils voulaient connaitre les effets secondaires. Mais là, on est à plus de 75 % de nos employés vaccinés, alors qu'on était en déca de 60 % il y a quelques semaines. À voir les gens aller se faire vacciner, il y a un entrainement de masse », conclut Gilles Hudon.

L'ouverture de cette clinique de vaccination mobile est possible grâce à la collaboration de Kruger, qui fournit l'autobus et diverses ressources, l'UQTR, dont certains étudiants aideront à la vaccination, la clinique de Santé M.