Vives réactions à la suite de l'attentat de Québec

Attentat Qc

À Shawinigan, le président du centre musulman installé dans le quartier St-Marc, Philippe Bégin Garti, déplore les attentats contre une mosquée de Québec. 

Il affirme toutefois vouloir réserver ses commentaires afin de connaitre les motifs des deux présumés tireurs. 

L'avocat de profession affirme également que l'événement ne l'empêchera pas de fréquenter son lieu de culte et qu'il se sent en sécurité lorsqu'il se trouve dans le local aménagé sur l'avenue St-Marc.

Autre réaction, celle du recteur de l'Université du Québec à Trois-Rivières, Daniel MacMahon qui déplore ces gestes gratuits commis contre une mosquée de Québec. 

M. MacMahon dirige évidemment ses premières pensées vers les étudiants musulmans qui fréquentent l'établissement trifluvien. 

S'il faut dénoncer ces attentats le recteur poursuit en indiquant qu'il ne faut pas succomber à la peur et aux dangers des amalgames. 

Quelles que soient nos croyances, la paix et le respect de la dignité humaine doivent prévaloir selon lui.