À vos masques !

Première province à le rendre obligatoire

C'est aujourd'hui qu'entre en vigueur le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics fermés du Québec. 

Les enfants âgés de moins de 12 ans et les personnes qui ont certaines conditions médicales sont exemptés. Les propriétaires de commerces et autres lieux publics fermés seront chargés de veiller au respect de la nouvelle réglementation. Les récalcitrants seront passibles d'amendes allant de 400$ à 6000$.

Le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda demande aux Québécois de respecter la consigne, qui sera là selon lui, pour un bon bout de temps.
 

«Faites-le pour les commerçants, faites-le pour l'économie. Ne faites pas la tête dure par rapport à ça. Je veux le dire parce que les commerçants n'auront pas le temps de commencer à faire la police.»  Horacio Arruda, dir. national de la santé publique du Québec

Opposition des commerçants? 

Treize organismes dont le Conseil québécois du commerce de détail, refusent que Québec les oblige à jouer le rôle de policier. Ils demandent que les consommateurs qui refusent de porter le masque soient visés par des mesures sévères.

«Nous regrettons l'absence à court terme de mesures dissuasives visant les consommateurs et soulignons que jusqu'ici l'ensemble des risques et du stress lié à l'application des règles incombe aux employés et exploitants des commerces. Nous croyons qu'à l'image de la ville de Toronto, mais aussi d'autres États comme l'Angleterre ou encore la Belgique, le gouvernement doit rapidement mettre en place des amendes proportionnées visant directement les consommateurs contrevenants. »       

Extrait tiré du communiqué de presse du Conseil québécois du commerce de détail