Achalandage record dans les parcs nationaux du Québec cet été

Un homme fait de la planche à pagaie au Parc national du Mont-Tremblant.

Les Québécois ont été nombreux à se tourner vers le plein air pour décrocher cet été, avec la pandémie.

 

La Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) note une augmentation de 14 % de l'achalandage dans ses parcs nationaux entre mai et septembre, soit 589 000 visites de plus qu'en 2019.

La carte annuelle Bonjour Québec, offerte à 50 % de rabais cette année avec l'aide du gouvernement pour stimuler le tourisme dans les régions, y est pour beaucoup. Les 141 000 exemplaires se sont envolés en moins de 72 heures et sont à l'origine de près du quart des jours/visite. Ces cartes sont à l'origine de près de 1 million de jours/visite sur une fréquentation totale de 4,8 millions de jours/visite cet été.

« Il y a des gens pour qui c'était la première fois qu'ils visitaient les parcs nationaux, et ce qu'ils nous disent quand on leur pose la question, à 65 %, c'est qu'ils entendent revenir au cours des prochains mois. On va regarder ce qui va être annoncé par le premier ministre demain pour voir dans quel contexte tout cela va pouvoir se réaliser. »

- Simon Boivin, responsable des relations avec les médias de la SÉPAQ

Le ski de fond, le ski hors-piste, le vélo à pneus surdimensionnés (communément appelé fatbike), la randonnée pédestre ou en raquettes sont parmi les activités offertes l'hiver.

Les consignes à respecter lors d'une visite :

- L'achat obligatoire en ligne des droits d'accès quotidiens aux parcs nationaux et aux billets de ski de fond.
- La location d'équipement au moins 24 heures à l'avance par téléphone (1-800-665-6527) obligatoire. Un rendez-vous sera fixé pour la prise de possession.
- Une limite au temps passé à l'intérieur des espaces chauffés.
- Un rappel de l'importance de se préparer à l'avance (équipements, habillement, etc.) afin d'éviter de prolonger le temps passé à l'intérieur.
- Un appel à la responsabilisation de chacun à l'endroit des consignes de santé publique afin de préserver l'accès aux territoires en temps de pandémie.

DU BIEN AU MORAL

La pandémie aura amené les gens à profiter davantage de la nature qu'avant. La moitié des détenteurs de la carte annuelle Bonjour Québec disent avoir pratiqué plus d'activités de plein air et de sorties.

87 % estiment que ces sorties dans les parcs nationaux ont contribué à améliorer leur santé mentale, alors que 84 % en ont ressenti des bénéfices au niveau physique.

« Le chiffre dont on est le plus fier, c'est le taux de satisfaction de la clientèle à l'égard de l'expérience qu'ils ont vécu dans les parcs nationaux. 92 % des gens ont été satisfaits, malgré le fait que ça se passe dans le contexte de la pandémie qu'on connait. On salue le travail des équipes.

- Simon Boivin, responsable des relations avec les médias de la SÉPAQ

Les visites dans les parcs nationaux cet été ont permis d'ajouter 309 millions $ au produit intérieur brut (PIB) du Québec.

Tous ces chiffres proviennent d'une étude menée cet automne auprès de 38 000 personnes qui ont fréquenté les installations de la SÉPAQ entre le 20 mai et le 30 septembre 2020.