AGRESSION : Une 5e femme poursuit Gilbert Rozon

Gilbert Rozon essaie à nouveau de faire avorter le recours collectif intenté contre lui par les Courageuses.

Une 5e femme intente une poursuite judiciaire contre l'ex-magnat de l'humour, Gilbert Rozon.

La recherchiste Anne-Marie Charette soutient avoir été séquestrée et agressée sexuellement à l'été 1987. Les gestes auraient été posés dans un hôtel de Montréal où Rozon aurait convoqué sa présumée victime pour qu'elle vienne lui porter un soi-disant dossier important.

Mme Charette, alors âgée de 25 ans, travaillait pour les Monstres de l'humour. Elle a perdu son emploi quelques jours plus tard pour avoir refusé ses avances, peut-on lire dans un document judiciaire obtenu par Radio-Canada. 

Anne-Marie Charette lui réclame 1.3 million de dollars en dommages et intérêts ainsi que dommages punitifs. Quatre autres femmes ont intenté des poursuites judiciaires contre Gilbert Rozon, soit Patricia Tulasne, Danie Frenette, Annick Charette et Lyne Charlebois pour un total de 8M$ réclamés.