André Boisclair se rend dans un poste de police

André Boisclair

André Boisclair s'est présenté dans un poste de police de Montréal ce matin. Il est accusé d'agression sexuelle armée et avec la participation d'une autre personne.

Selon le mandat visé d'arrestation, André Boisclair devait se présenter lui-même au poste de police pour la prise d'empreintes. Il comparaîtra à une date ultérieure.

Il n'a fait aucun commentaire lors de son passage devant les journalistes.

Les faits reprochés à l'ancien chef du Parti québécois se seraient produits le 8 janvier 2014 à Montréal.

Les deux chefs d'accusation concernent la même victime identifiée par ses initiales dans l’acte d’accusation déposé au palais de justice de Montréal.

L'homme de 54 ans n'en est pas à ses premiers démêlés avec la justice. En 2018, il a plaidé coupable à une accusation de conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool.

André Boisclair a démissionné, jeudi, de son poste de président-directeur général de l'Institut de développement urbain du Québec.

Avec la collaboration de Marie-Pier Boucher, journaliste Bell Média