Au tour des CHSLD d'être déconfinés

CHSLD - Préposés - iStock-kzenon

Les résidents des CHSLD sans éclosion de COVID-19 peuvent à partir d'aujourd'hui aller passer la fin de semaine chez leurs proches, s'ils le désirent.

Le plan de déconfinement, dont Bell Média a obtenu copie, leur permet également d'enfin recevoir des visiteurs, après 3 longs mois de confinement. De plus, les sorties sans supervision et les rencontres à l'extérieur sont à nouveau permises.

Du personnel offrant des soins, tels qu'un dentiste, une hygiéniste dentaire et un audioprothésiste, est aussi autorisé. Les coiffeuses et dames de compagnie pourront quant à elles se présenter sur place à compter du 26 juin.

Les bénévoles seront également autorisés à cette date.

Les repas dans la salle à manger et les activités de groupe peuvent reprendre, dès maintenant, avec le concept de bulle ou en respectant la distanciation physique.

Des restrictions s'appliquent aux CHSLD aux prises avec une éclosion de coronavirus. Les visites demeureront interdites, mais «dans le cas d’une éclosion localisée, les résidents asymptomatiques de la zone non touchée pourraient être autorisés à sortir» indique le document du ministère de la Santé.