Avion abattu par erreur, l'Iran procède à des arrestations

L'Iran a procédé à l'arrestation de plusieurs personnes en lien avec l'écrasement du vol 752, abattu par erreur, il y a exactement une semaine.

L'Iran a procédé à l'arrestation de plusieurs personnes en lien avec l'écrasement du vol 752, abattu par erreur, il y a exactement une semaine. 

Téhéran ne précise pas le nombre et les sanctions possibles contre les responsables de cette tragédie. L'Iran a reconnu avoir abattu l'appareil avec un missile, samedi dernier. 

Le Canada aurait aimé savoir 

Le premier ministre Justin Trudeau que les 176 passagers seraient toujours en vie s'il n'y avait pas eu une escalade de tensions entre les États-Unis et l'Iran. 

Il aurait aimé être prévenu à l'avance par Washington de l'exécution du général iranien Quassem Soleimani, ce qui a mis le feu aux poudres. 

Dédommagement pour les familles endeuillées 

Les familles des victimes devraient recevoir 200 000$ en compensation, plus une somme supplémentaire du gouvernement iranien selon LaPresse. 

Les pays impliqués dans l'enquête sur l'écrasement se réuniront jeudi à Londres, à la suggestion du Canada.