Claire Samson fait le saut chez les Conservateurs

1237556_1444992975741599_2539725812357530466_n

Sans surprise, Claire Samson a confirmé son mariage avec le Parti conservateur d'Éric Duhaime, vendredi matin. La politicienne dit être «libérée de la CAQ» après avoir été expulsée du parti, mardi, pour avoir donné 100$ à la caisse électorale de son nouveau chef. 

M. Duhaime était d'ailleurs tout sourire aux côtés de sa première députée élue pendant l'annonce. Cette prise lui permet dorénavant de commenter l'actualité dans les corridors de l'Assemblée nationale un an avant les prochaines élections.

La transfuge affirme que le parti de l'ancien animateur radio controversé est la seule alternative contre la Coalition Avenir Québec.

« J'ai eu l'occasion de rencontrer M. Duhaime à quelques reprises dernièrement et j'ai apprécié son énergie, son intelligence, son engagement et sa volonté de servir les Québécois. »

Claire Samson, députée conservatrice d'Iberville 

UNE ANNONCE DIFFICILE

La députée conservatrice qui dit avoir retrouvé «la parole en quittant le parti de François Legault» cherchait ses mots lorsque questionnée sur les prises de positions du Parti conservateur. 

Claire Samson était incapable d'expliquer les positions de son chef sur l'avortement, la culture et la pandémie de COVID-19 entre autres.

« Je les connais sommairement parce qu'on a discuté ensemble, mais je ne les ai pas analysées dans le détail. Il y a plusieurs propositions qui restent à développer. »

Claire Samson, députée conservatrice d'Iberville

Éric Duhaime a senti le besoin d'intervenir en rappelant que la grande majorité de ses membres sont arrivés après avoir été élu chef. La plate-forme électorale du Parti conservateur sera révisée en congrès, en novembre prochain.

La députée reconnue pour son franc-parler avait signifié son mécontentement après avoir été exclue du conseil des ministres après l'élection de 2018. Déjà, elle affirmait réfléchir à son avenir politique. La femme de 66 ans ne se représentera pas aux élections de 2022.

Appelé à commenter sur le sujet, le premier ministre François Legault n'a pas pu s'empêcher une pointe d'ironie.

«Je lui souhaite bonne chance et je souhaite bonne chance à M. Duhaime avec Mme Samson.»

François Legault, premier ministre du Québec

Claire Samson s'était fait un nom dans l'opposition aux côtés de François Legault en pilotant les dossiers sur la culture, les communications et la promotion de la langue française de 2014 à 2018. 

Sa plus grande réalisation politique jusqu'à maintenant reste sans aucun doute son rapport sur la francisation des néo-québécois qui est devenu la pierre angulaire de la CAQ pour sa réforme de l'immigration après avoir pris le pouvoir.