Cogeco dit non à Rogers

Rogers communication

Cogeco refuse d'être acheté par Rogers. La famille Audet, propriétaire du câblodistributeur québécois, rejette l'offre d'achat hostile déposée par  Altice USA et Rogers Communications.

Cogeco possède plusieurs stations de radio aux quatre coins du Québec en plus d'offrir des services de télécommunication. 

« Sous la gestion de M. Audet, de la famille Audet et des 4 500 membres de l’équipe Cogeco, Cogeco a bâti une entreprise emblématique au Canada et aux États-Unis. Cette offre importante reflète les réalisations incroyables de la famille Audet et des employés de Cogeco. Rogers est heureuse à l’idée d’étendre sa gamme de technologies et de produits de pointe à 1,8 million de foyers et d’entreprises additionnels. » - Joe Natale, président et chef de la direction de Rogers Communications

L'offre d'achat est conditionnelle à la vente de la portion américaine de Cogeco au câblodistributeur Altice selon un communiqué de presse publié ce matin. Altice propose 10,3 milliards de dollars pour devenir actionnaire majoritaire de Cogeco aux États-Unis. 

Le président exécutif du conseil d'administration de Cogeco Louis Audet et des membres de sa famille recevraient 800 millions de dollars pour la vente de leurs actions. 

Rogers détient déjà 41% des actions canadiennes avec droit de vote subalterne de Cogeco Inc. (CGO) et 33 % des actions avec droit de vote subalterne de Cogeco Communications Inc (CCA).