CORONAVIRUS : Ce qu'il faut savoir ce lundi 3 août

COVID-19

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS ! 

BILAN

- Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de deux nouveaux décès au Québec, dont un survenu avant le 26 juillet, pour un total de 5 683.

- La province enregistre 123 nouveaux cas, ce qui porte le nombre total de personnes infectées depuis le début de la pandémie à 59 722.

- 172 personnes sont toujours hospitalisées, un nombre stable par rapport à hier, dont 18 au soins intensifs (+1).

DÉCONFINEMENT/SANTÉ

- Le Québec franchit une nouvelle étape de déconfinement ce matin, en permettant les rassemblements publics de 250 personnes dans les salles de spectacles, les cinémas et les amphithéâtres sportifs. C'est un maximum, permis seulement s'il est possible de respecter la distance sécuritaire d'un mètre et demi entre les gens.

Le directeur national de Santé publique, le Dr Horacio Arruda, n'a pas l'intention de relâcher ces mesures à court terme.

« Allons-y avec ce qui est là, voyons les effets que ça peut représenter. Est-ce qu'on va avoir des éclosions associées à des spectacles ou pas. On fait déjà un pas, de 50 à 250 personnes. Le 1,5 mètre, je pense qu'actuellement, c'est déjà un compromis. »

- Dr Horacio Arruda

Québec lance un appel au dépistage volontaire, notamment à ceux qui reviennent de vacances et qui auraient pu avoir des contacts à risque pour la COVID-19. Les parents d'enfants ayant fréquenté des camps de jour où il y a des éclosions sont aussi sollicités. Le but est de limiter la contagion alors que des cas actifs ne sont pas toujours répertoriés. Le cap des 17 000 tests a été dépassé plusieurs fois la semaine dernière. 

- Seulement le quart des cas de COVID-19 pourraient avoir été détectés en Ontario depuis le début de la pandémie avec les méthodes de dépistage actuelles. Une étude réalisée par Santé publique Ontario sur 7000 échantillons sérologiques révèle qu'environ 1% des gens détenaient des anticorps. Cela veut dire qu'environ 160 000 Ontariens auraient eu le virus, contre 39 000 cas déclarés. Au Québec, une étude semblable est en cours notamment avec Héma-Québec et les résultats sont attendus cette semaine.

- Ottawa a dépensé plus de 5,8 milliards de dollars pour l'achat d'équipement médical et de protection entre le début de la pandémie de COVID-19 et la mi-juillet. De ces contrats, 40 % auraient été octroyés à des fournisseurs canadiens, selon les derniers chiffres fournis par le fédéral.

- Un rassemblement contre le port du masque obligatoire s'est tenu ce week-end au Verger Blanchard à Wickham. La manifestation s'est déroulée pacifiquement. La Sûreté du Québec n'a remis aucun constat d'infraction.

POUR REVOIR LE RÉSUMÉ DU DIMANCHE 2 AOÛT - SUIVEZ CE LIEN

MONTRÉAL

- L'Hôpital de Verdun comptera sur 36 lits supplémentaires dès l'hiver prochain pour les patients qui luttent contre la COVID-19. Le centre hospitalier espère ainsi réduire le taux d'occupation sur civières à l'urgence. Un bâtiment modulaire de deux étages sera construit au coût de 32 millions $ ce qui permettra aussi de réaménager la clinique d'hémato-oncologie.

- Le spectacle prévu demain soir au sommet du mat du Stade olympique est reporté en raison de la forte pluie et des vents annoncés. L'artiste montréalais originaire de Granby, Miro Belzil, et ses invités chanteront tout de même du haut des 37 étages jeudi soir, une première. La prestation d'une quarantaine de minutes sera diffusée simultanément sur Internet. Elle mettra également en vedette Sarahmée, Franky Fade et Claudia Bouvette.

ÉDUCATION

Les élèves du secondaire pourraient devoir porter le masque à l'école à la prochaine rentrée scolaire. Le directeur national de Santé publique, le Dr Horacio Arruda, a indiqué que cette mesure serait réévaluée. Plusieurs intervenants du milieu trouvent incohérent qu'il soit obligatoire dans les lieux publics fermés pour les personnes de 12 ans et plus, mais pas dans les écoles. Les protocoles d'urgence en cas de 2e vague de la COVID-19 ou d'une éclosion dans une école devraient être précisés dans les prochaines semaines. 

INTERNATIONAL

- Il n'y aura peut-être jamais de solution miracle contre la pandémie malgré la course aux vaccins, selon l'Organisation mondiale de la santé. Il est toutefois possible de maîtriser ce nouveau coronavirus en respectant les bonnes pratiques sanitaires et avec des engagements politiques.

- Une page d'histoire s'est écrite hier avec le retour sur terre de deux astronautes américains à bord de la capsule Crew Dragon de l'entreprise privée Space X, propriété d'Ellon Musk. L'amerrissage s'est déroulé au large de la Floride. Une première en 45 ans pour la NASA. La NASA espère que son partenariat avec Space X lui permettra de retourner sur la lune et d'envoyer des vols habités sur Mars. 

- Sur la scène mondiale, on compte maintenant plus de 18 millions de cas de COVID-19 depuis le début de la crise. La ville de Melbourne en Australie a été placée sous couvre-feu pour une période de 6 semaines afin de prévenir une deuxième vague de contamination. 

SPORTS

Au hockey, les bulles formées à Toronto et Edmonton résistent à la COVID-19 depuis l’arrivée des équipes. Six matchs sont à l'affiche aujourd'hui dans la LNH. Dès 20h notamment, on surveille les Canadiens de Montréal, qui tenteront de doubler leur avance dans la série qui les oppose aux Penguins de Pittsburgh.

- Au baseball, les Phillies de Philadelphie n'ont enregistré aucun nouveau cas positif à la COVID-19, selon les tests effectués dimanche. Ils vont donc reprendre l'action ce soir contre les Yankees à New York, alors qu'ils n'avaient pas joué depuis le 26 juillet par précaution.

ÇA M'INTÉRESSE!

Rhume, grippe, COVID-19... comment s'y retrouver dans les symptômes? À lire sur Canal Vie!

La 2e vague de COVID-19: pour demain ou déjà ici?

 

(Avec la collaboration d'Audrey Folliot, journaliste Bell Média)