CORONAVIRUS: Ce qu'il faut savoir ce vendredi 4 septembre

COVID-virus1-ete (24)

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS ! 

BILAN

- Le Québec enregistre 184 nouveaux cas de COVID-19, pour un total de 63 117 personnes infectées, selon le plus récent bilan de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) émis vendredi avant-midi. La province dépasse donc le seuil de 170 cas quotidien que le ministre de la Santé, Christian Dubé ne voulait pas franchir.

- Un décès est survenu dans les 24 dernières heures, mais le total demeure à 5767 en raison du retrait d'un décès qui n'était pas attribuable à la COVID-19.

102 personnes sont hospitalisées (+2), dont 18 aux soins intensifs (-2).

SANTÉ 

47 écoles du Québec ont été touchées par la COVID-19, depuis la rentrée. Le gouvernement a publié en fin d'après-midi vendredi la première liste officielle des écoles qui ont déclaré au moins un cas de coronavirus.

- Le gouvernement Legault demande aux Québécois de redoubler de vigilance à la veille du long week-end de la fête du Travail. Il s'inquiète de l'augmentation des cas de COVID-19, alors qu'il y a plus de 180 nouveaux cas pour une 2e journée consécutive.

- Au moins 92 000 opérations ont été retardées au Québec en raison de la pandémie selon LaPresse. C'est le CHU de Québec qui est le plus touché avec plus de 8 000 retards. Le CUSM de Montréal arrive est au 3e rang avec plus de 4 800 chirurgies reportées. Ça pourrait prendre des mois rattraper le retard puisque certains hôpitaux ne fonctionnent qu'à 80% de leur capacité.

- Le nombre de cas de COVID-19 liés à la soirée de karaoké au bar Kirouac de Québec grimpe encore. Selon le plus récent bilan, 58 personnes ont été infectées, lesquelles ont généré 12 cas secondaires dans la communauté. Trois sont dans des écoles de la capitale.

- L'éclosion au restaurant Shaker de Gatineau continue de s'amplifier. Une dizaine d'employés et au moins cinq clients ont reçu un diagnostic positif jusqu'à maintenant. La santé publique invite tous ceux et celles qui se sont présentés au restaurant entre le 20 et le 27 août à aller se faire tester. 

- Un traitement mondial contre la COVID-19 ne sera pas disponible avant l'été 2021 selon L'Organisation mondiale de la santé (OMS). C'est le temps nécessaire pour terminer la dernière phase de recherche de plusieurs prototypes de vaccins. Le président américain Donald Trump pense être en mesure d'offrir un vaccin à sa population juste à temps pour les élections du 3 novembre.

ÉDUCATION 

- La Cour fera savoir mardi prochain si elle oblige le ministère de l'Éducation à offrir des cours en ligne à tous les enfants qui ne fréquentent pas l'école en raison de la pandémie. Pour l'instant, seuls les élèves et les familles présentant des conditions médicales particulières y ont droit. Des cas de COVID-19 ont été recensés dans au moins 45 écoles de la province. Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, assure que la situation demeure sous contrôle grâce au concept "bulles-classes".  

POUR REVOIR LE RÉSUMÉ DU JEUDI 3 SEPTEMBRE - SUIVEZ CE LIEN 

ÉCONOMIE 

- Le taux de chômage au Québec a reculé à 8.7% en août (-0.8%) alors qu'il était de 10.2% au Canada (-0.7%) 246 000 emplois ont été créés le mois dernier au pays, dont 54 000 au Québec. 

- Il y a des retards dans le versement de la PCU, la Prestation canadienne d'urgence.  L'Agence du Revenu du Canada feraient de vérification pour s'assurer que les chèques sont remis aux bons demandeurs. De nombreuses fraudes avec ce programme fédéral qui doit se terminer le 27 septembre, date du dernier versement. 

CONSOMMATION 

- La pandémie de COVID-19 a changé nos habitudes d'achat selon un bilan dressé par Radio-Canada. On savait déjà que les matériaux de construction, d'équipements de bureau, d'articles de sport, de rasoirs à cheveux et de papier hygiénique ont été en forte demande.  Ce qu'on savait moins, c'est que les ventes de chandelles, de gâteries pour animaux, de machines à café et même de fromage bleu ont grimpé en flèche. Pour le fromage bleu, on parle d'une hausse de 191% ! À l'inverse, les ventes de vêtements et de voiture ont reculé.