CORONAVIRUS: Ce que vous devez savoir ce lundi 11 mai PM

COVID-19-8

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS ! 

 

BILAN

- Le Québec dépasse le cap des 3000 décès liés à COVID-19 avec 85 nouveaux morts, pour un total de 3013. (82 sont dans le Grand Montréal) On compte maintenant 38 469 cas de coronavirus, soit 748 de plus qu'hier. 1838 personnes sont hospitalisées, dont 193 aux soins intensifs. Au moins 9700 personnes guéries.

DÉCONFINEMENT

- La réouverture des écoles, services de garde et commerces du Grand Montréal pourrait être repoussée au-delà du 25 mai, voir même jusqu'en septembre. Québec s'inquiète de la situation de la région métropolitaine qui n'est toujours pas sous contrôle, contrairement aux régions. L'Institut national de santé publique du Québec révélait vendredi que le déconfinement pourrait entraîner 150 morts par jour à la fin du mois de juin dans le Grand Montréal, excluant les cas en CHSLD.

- C'est jour de retour en classe pour des milliers de jeunes, aujourd'hui, à l'extérieur du Grand Montréal. Plusieurs changements les attendent comme des marques dans la cour d'école pour garder 2 mètres de distance. Ils devront se laver les mains régulièrement et les déplacements seront réduits au minimum en classe. 

- Les travailleurs de la construction sont de retour au travail, partout au Québec. Les chantiers résidentiels ont repris depuis déjà trois semaines. Les trois quarts des 1200 chantiers visités par la CNESST étaient conformes aux normes de la santé publique.

- Jusqu'à 100 000 employés du secteur manufacturier seront de retour dans les usines. Ils devront s'adapter à leur nouvelle réalité qui inclut de l'équipement de protection, des déplacements limités et des horaires modifiés, pour certains.

- Les proches aidants peuvent retourner au chevet des membres de leur famille, dès aujourd'hui, dans les CHSLD sous certaines conditions. Ils devront porter un masque et une blouse pour se protéger, mais n'auront pas à être testés contre la COVID-19. Ils devront aussi signer un document comme quoi ils acceptent les risques. 

- Les contrôles policiers seront levés dès lundi au Saguenay-Lac-Saint-Jean, en Abitibi-Témiscamingue, à La Tuque et en Outaouais à l'exception de Gatineau. Dans quelques régions, des milliers de citoyens ont signé des pétitions pour le manitien des points de contrôle. Ils craignent que la levée des barrages incite les gens des grands centres à se déplacer dans leurs régions et augmentent le risque de propagation du coronavirus.

POLITIQUE FÉDÉRALE

- Ottawa instaure le Crédit d'urgence pour les grands employeurs. Cette aide financière est destinée aux entreprises ayant des revenus annuels de plus de 300 millions de dollars. Pour y avoir accès, elles devront demander un prêt d'au moins 60 millions $.

- 80% des 120 000 demandes de la Subvention salariale d'urgence ont été approuvés par le fédéral. L'ensemble de ces demandes concerne 1,7 million de travailleurs.

- Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, demande à Justin Trudeau d'arrêter de s'ingérer dans la gestion de la pandémie au Québec. Samedi, le premier ministre a déclaré qu'il était très inquiet pour les citoyens de Montréal. M. Blanchet croit qu'Ottawa devrait limiter ses interventions à des programmes d'aide généraux et laisser les provinces gérer la crise. 

SANTÉ

- Le gouvernement Legault fait à nouveau son mea culpa et admet que les CHSLD étaient mal préparés pour affronter la pandémie de COVID-19. Le premier ministre estime que c'est une des raisons pour lesquelles le Québec compte davantage de cas. Plusieurs employés à temps partiel sous-payés se sont promenés d'un centre à l'autre, ce qui a aggravé la propagation du virus.

«Les gens étaient mal payés. Dans les CHSLD privés, on parlait de 13$/h et dans les CHSLD publics on parlait de 21$/h, donc ce n'est pas des salaires très élevés. [...] De ce côté-là, on a tous un mea culpa à faire, tous les gouvernements, encore une fois je ne veux pas blâmer les autres, je prends ma part de responsabilités, mais on était mal préparé.» -Le PM, François Legault

- La pandémie a des effets néfastes sur la santé mentale de près de six Canadiens sur dix, selon un sondage Ipsos Sun Life. C'est encore plus vrai chez les femmes dans une proportion de 62% contre 49% chez les hommes. Deux répondants sur trois disent manquer de ressources pour obtenir de l'aide. 

- Québec pourrait avoir recours aux cliniques privées pour reprendre les chirurgies non urgentes. La Fédération des médecins spécialistes a contacté plusieurs établissements pour reprendre les quelque 50 000 opérations reportées depuis la mi-mars, selon la Presse.

CONSOMMATION

- Bonne nouvelle pour ceux qui accumulent leurs bouteilles et canettes consignées depuis plusieurs semaines. Ils pourront recommencer à les retourner d'ici une semaine puisque le gouvernement Legault s'est entendu avec l'industrie pour la reprise des opérations.

ÉCONOMIE

- L'industrie touristique pourrait perdre jusqu'à 48 milliards $ et 337 000 emplois au Canada. 81 000 emplois pourraient être perdus uniquement au Québec si rien n'est fait. Ottawa pourrait annoncer un plan d'aide cette semaine. Il faudrait environ 15 milliards $ pour soutenir les entreprises si la saison estivale tombe à l'eau. 

INTERNATIONAL

- Près de 283 000 personnes ont succombé à la COVID-19 à travers le monde, alors que les cas confirmés dépassent maintenant la barre des 4,1 millions, selon le dernier bilan de l'Université Johns Hopkins.

- La France amorce son déconfinement. Plusieurs commerces rouvrent leurs portes, mais pas les cafés ni les restaurants. La réouverture des écoles se fait graduellement, selon les niveaux. Les rassemblements sont limités à un maximum de dix personnes et le masque est obligatoire dans les transports en commun.

- En Chine, le parc d'attractions Disneyland de Shanghai rouvre ses portes après plus de trois mois. La température des visiteurs est prise à l'entrée et tout le monde doit porter des masques. Les mascottes sont de retour, mais les gens ne peuvent plus les approcher.

SPORTS

- La Ligue américaine de hockey annule le reste de la saison et les éliminatoires. Le Rocket de Laval était à quatre points d'une place en séries au moment de l'interruption des activités.