CORONAVIRUS: La vente de loteries en magasins reprendra ce lundi

Loto ISTOCK PAYPHOTO

Les adeptes de loteries pourront recommencer à acheter des billets en magasin dès le lundi 4 mai, dans toutes les régions du Québec.

Loto-Québec rouvrira ses terminaux de vente dans les commerces qui ont un accès extérieur. La vente de loteries chez les détaillants situés dans les centres commerciaux demeure suspendue, puisque le gouvernement n'a pas autorisé leur réouverture. 

Les "gratteux" seront aussi disponibles. Dans un communiqué, la société d'État demande à ses clients de respecter la distanciation physique et le lavage des mains.

Depuis le 20 mars dernier, les loteries sont vendues uniquement en ligne, en raison de la pandémie de coronavirus. Loto-Québec a interrompu la vente chez ses 8500 détaillants, à la demande de François Legault qui souhaitait que les personnes âgées, plus vulnérables à la COVID-19, ne se rendent pas dans les commerces pour acheter des billets.

Cette mesure a provoqué une diminution des ventes de billets. Par exemple, le Lotto Max du 21 avril dernier (44 millions $) a généré des ventes de 17,3 millions $ au Canada. Pour une cagnotte similaire (40 millions $), le 10 mars, Loto-Québec avait empoché 23,4 millions $ en ventes totales. Cela représente une baisse de 26%.

Dans les derniers jours, l'Association des marchands dépanneurs et épiciers du Québec a demandé au gouvernement de pouvoir reprendre le plus rapidement possible la vente de loteries qui représente jusqu'à 25% des revenus pour certains.

Les casinos demeurent fermés, tout comme les salles de bingos en réseau et de Kinzo, jusqu'à nouvel ordre. Cet arrêt des activités représente des pertes d'environ 2,5 millions $ quotidiennement puisque les 5000 employés des salons de jeux et casinos reçoivent leur plein salaire.

Loto-Québec a annoncé à la fin du mois d'avril qu'elle gèle les salaires de ses dirigeants pour l'année 2020-2021. Le versement des bonis de performance est également reporté.