CORONAVIRUS: Le Québec sur pause jusqu'au 4 mai

Covid-19

Les Québécois devront prendre leur mal en patience. La fermeture des commerces et services non essentiels est prolongée jusqu'au 4 mai.

Ces entreprises sont fermées depuis le 23 mars pour limiter les risques de propagation du coronavirus. Elles devaient initialement rouvrir leurs portes le lundi 13 avril.

Avec un bilan qui s'alourdit à 94 décès et 7944 cas positifs, François Legault estime qu'il faut être réaliste. Il demande aux Québécois de ne pas relâcher leurs efforts pour ne pas retarder le retour à une vie normale.

« La bataille est loin d'être finie. Je dirais même qu'on entre dans une autre phase encore plus critique dans les prochains jours, prochaines semaines. Une phase qui sera décisive dans la bataille. » - François Legault, premier ministre

M. Legault s'est félicité des données d'une enquête Google. Les résultats démontrent que le Québec est l'endroit en Amérique du Nord où les gens restent le plus à la maison.

Le premier ministre s'est adressé directement aux entrepreneurs en leur disant qu'il comprend que certains soient découragés. 

Concernant une éventuelle reprise de l'économie, les entreprises où la distanciation sociale de deux mètres peut être respectée seront priorisées. Les régions où on retrouve le moins de cas de coronavirus risquent aussi de voir les entreprises rouvrir plus rapidement.

Le commerce local en priorité

Selon le ministre de l'Économie Pierre Fitzgibbon, la crise sanitaire prouve à quel point le Québec a besoin d'une stratégie pour développer son commerce électronique et local.

Son ministère met sur pied l'organisme à but non lucratif  «Le panier bleu». La plateforme web gratuite permet de répertorier tous les commerces québécois pour favoriser l'achat local. 

« On souhaite que Le panier bleu soit aussi efficace que le symbole Aliment du Québec l'a été dans les épiceries. »

- Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation

Québec veut aussi aider les PME québécoises à prendre le virage numérique pour favoriser les transactions en ligne.