COVID-19: Lafrenière espérait une autre fin de saison

Alexis Lafrenière

« C'est difficile de voir ça prendre fin aussi vite, mais la sécurité et la santé de tout le monde sont plus importants. En tant qu'équipe, on pensait qu'on avait une chance de se rendre loin, alors c'est sûr que c'est décevant. »

Voilà une partie du message livré par Alexis Lafrenière lors d'une conférence de presse téléphonique qui a regroupé sur une même ligne une quinzaine de journalistes du Québec, mercredi.

Le numéro 11 et capitaine de l'Océanic de Rimouski a bien évidemment pris le temps de remercier ses coéquipiers, ses entraîneurs et les partisans pour les trois dernières années.

L'espoir numéro en vue de la séance de repêchage, prévue, initialement, près de chez lui, au Centre Bell à Montréal, est évidemment déçu du report de l'événement mais il répète que la santé des gens prime sur tout.

Il a discuté avec une vingtaine d'équipes en vue du repêchage et n'a pas vraiment de préférence sur sa prochaine destination.

Considérant le parcours et la maturité du jeune homme de 18 ans, aucun doute qu'il donnera son maximum peu importe l'équipe qui remportera la loterie du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Lafrenière a évidemment fait le bilan de ses trois saisons à Rimouski.

Il a parlé de la chance d'avoir évolué pour une équipe compétitive soir après soir et d'avoir joué pour une des meilleures organisations de la Ligue canadienne de hockey (LCH).

Même s'il possède un talent rare et une éthique de travail remarquable, le jeune adulte a souligné que le soutien de tous les gens qui l'ont entouré à Rimouski l'ont aidé à devenir un homme.