COVID-19 : le personnel scolaire ne sera pas obligé de se faire vacciner

vaccine

La vaccination contre la COVID-19 ne sera pas obligatoire pour tout le personnel scolaire, de la maternelle à l'enseignement supérieur.

Le ministère de la Santé affirme avoir pris cette décision parce que la situation de la pandémie s'améliore et que les éclosions sont bien contrôlées en milieu scolaire.

Le gouvernement Legault précise également que les conséquences du virus chez les enfants sont plus faibles.

La couverture vaccinale du personnel scolaire est élevée.

Dans les établissements publics et privés de niveau préscolaire, primaire et secondaire, 90 % du personnel est adéquatement protégé, soit 194 475 personnes.

Dans les établissements de formation générale aux adultes et de formation professionnelle, cette proportion est de 89 %, soit 14 909 personnes.

Le personnel des établissements de niveau collégial est quant à lui adéquatement protégé à 92 %, soit 30 447 personnes. Le pourcentage est le même au niveau universitaire, ce qui représente 51 132 personnes.

«Depuis le retour en classe, la situation est suivie de très près par la Santé publique, en collaboration avec le ministère de l’Éducation, afin que tout soit mis en œuvre pour offrir un milieu sécuritaire pour tous. Les écoles primaires du Québec disposent désormais de tests de dépistage rapide de la COVID-19 et le ministère de l’Éducation rencontre régulièrement le réseau pour faire le point sur l’administration de ces tests.» indique le ministère de la Santé par voie de communiqué

Québec ajoute que le réseau de la santé et des services sociaux se prépare pour la vaccination prochaine des enfants âgés de 5 à 11 ans.