COVID-19: Les variants seront partout pour la 3ième vague

Tableau variants

La 3ième vague de COVID-19 fonce à toute vitesse sur le Québec alimentée par la hausse des variants. Ils compteront pour 50% des nouveaux cas de COVID-19 dès le 1er avril selon les dernières projections de L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Ce ne sera que le début de la montée en flèche tandis que le taux de variant grimpera à 85% à partir du 4 mai. Ils seront omniprésents dès le 1er juillet alors qu'ils représenteront 99,2% des nouveaux cas selon ce tableau

inspq.qc,ca

PLUS VIRULENT ET PLUS MORTEL 

Au moins 4 682 cas de variants ont été identifiés au Québec principalement à Montréal, Laval, Québec, les Laurentides, l'Outaouais et la Montérégie. La vaste majorité d'entre eux sont les variants B.1.1.7 qu'on appelle également le variant britannique. 

En plus d'être 40% plus virulent qu'avant leurs mutations, les variants de la COVID-19 augmentent également de 60% le risque de mortalité selon une étude ontarienne obtenue par la CBC.

Ils augmentent également de 60% les risques d'hospitalisation d'après le document scientifique préparé à la demande du gouvernement Ford. Les variants comptent déjà pour 50% des nouveaux cas en Ontario qui est balayé de plein fois par la troisième vague. L'Est de la province sera à nouveau plongé en zone rouge, lundi. 

Voici la liste complète du nombre de variants au Québec région par région établie par l'INSPQ.

inspq.qc.ca

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, fera le point sur ces nouveaux chiffres en conférence de presse, mardi.