COVID-19: Tout ce qu'il faut savoir ce jeudi 15 octobre

COVID-19-47

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS ! 

BILAN

- Le Québec enregistre 969 nouveaux cas de COVID-19, pour un total de 89 963 personnes infectées depuis le début de la pandémie, selon le dernier bilan diffusé le jeudi 15 octobre.

- Le bilan des décès s'alourdit : On en compte 28 nouveaux : 8 décès sont survenus dans les 24 dernières heures, auxquels s'ajoutent 20 décès survenus entre le 8 et le 13 octobre et 2 décès survenus avant le 8 octobre. Toutefois, le total s'élève à 6005 décès en raison du retrait de 2 décès pour lesquels l'enquête a démontré qu'ils n'étaient pas attribuables à la COVID-19. 

- 493 personnes sont hospitalisées (+5), dont 83 aux soins intensifs (+3).

Les régions de Montréal (+296), de la Montérégie (+141) et de la Capitale-Nationale (+93) enregistrent les plus importantes hausses de cas.

POUR REVOIR LE RÉSUMÉ DU MERCREDI 14 OCTOBRE - SUIVEZ CE LIEN 

HALLOWEEN ET NOËL

- Les jeunes pourront passer l'Halloween, malgré la pandémie, à condition de respecter certaines mesures sanitaires. Québec autorise la collecte de friandises, partout au Québec, même en zone rouge. Il faudra touteofis oublier les gros partys de Noël avec votre famille et vos collègues de bureau.

SANTÉ 

Québec interdit désormais les soirées de bingo, après que le Bingo communautaire de Saint-Jean-sur-Richelieu ait tenu des soirées rassemblant des centaines de personnes, en pleine pandémie.

- Une personne infectée à la COVID-19 a fréquenté le populaire Bingo communautaire de Saint-Jean-sur-Richelieu le 4 octobre. Vu le nombre important de participants, dont plusieurs ainés, la direction de santé publique de la Montérégie lance un appel au dépistage.

- Les Québécois en zone rouge devront prendre leur mal en patience. Une partie des mesures sanitaires en vigueur jusqu'au 28 octobre risque fort probablement d'être prolongées. C'est ce qu'a fait savoir François Legault en conférence de presse aujourd'hui. Par ailleurs, Québec n'a pas l'intention d'imiter la France et d'imposer un couvre-feu aux Québécois.

- Près de 17 000 travailleurs de la santé ont contracté la COVID-19 depuis le début de la pandémie au Québec, 400 d'entre eux ont été hospitalisés et 13 autres ont malheureusement succombé à la maladie, selon les plus récentes données du Ministère de la Santé et des Services sociaux dévoilées par le quotidien Le Devoir ce matin.  Parmi les victimes, on retrouve 8 préposés aux bénéficiaires et un médecin. Depuis le début d'octobre, plus de 4 350 travailleurs de la santé sont en retrait préventif et 1000 autres sont en attente de dépistage. 

"Ce sont les travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux qui sont le plus à risque d'être infectés dans leur milieu de travail et pourtant il nous manque encore des pièces maîtresses pour bien les protéger. Le gouvernement doit en prendre acte et passer à l'action" - Jeff Begley, président de la FSSS-CSN. 

- Les risques de contracter la COVID-19 à bord d'un avion sont évalués à 0.003%. C'est ce que révèle une étude menée par le ministère de la Défense américaine en collaboration avec le transporteur aérien United Airlines. ABC News rapporte que 300 tests ont été menés en 6 mois pour arriver à ce résultat. Ces tests ont été effectués à l'aide de mannequin. La semaine dernière, l'Association du transport aérien international (IATA) a publié de nouvelles recherches révélant que le risque de contracter le coronavirus dans un avion est dans la même catégorie que d'être frappé par la foudre. 

- Une patiente du Québec, Andrée-Anne Chouinard a été testée une deuxième fois positive au coronavirus dans un délai de 5 mois. À peine une vingtaine de cas similaires ont été documentés jusqu'à présent à travers la planète. Des analyses sont menées pour déterminer si le coronavirus était en dormance ou si la femme a été contaminée de nouveau. Mme Chouinard est une neuropsychologue de Montréal qui travaille en CHSLD. 

Facebook/Andrée-Anne Chouinard est mère de deux enfants en bas âge.

JUSTICE 

- La police de Saint-Jean-sur-Richelieu est intervenue pour fermer le Bingo communautaire HR, alors que 170 personnes se trouvaient sur place hier soir. La décision a été prise en accord avec les organisateurs pointés du doigt à la suite des révélations faites par Bell Média. Vendredi dernier, ils étaient pas moins de 250 personnes à participer à une soirée-bingo alors que les mesures sanitaires étaient resserrées au Québec à la veille du long congé de l'Action de grâce. Aucune contravention n'a été remise par les policiers de Saint-Jean-sur-Richelieu hier soir. 

- L'homme arrêté en juillet dernier dans un restaurant de Montréal pour avoir refusé de porter le masque alors qu'il était filmé par sa conjointe a de nouveau été interpellé pour la même raison hier sur les marches du Palais de justice de Saint-Jérôme. Marc-André Jean Legros, 31 ans, aborait un masque associé au mouvement Anonymous. Il aurait menacé un constable spécial avec du poivre de Cayenne avant d'être interpellé selon le Journal de Montréal. Legros a été libéré sous promesse de comparaitre en janvier prochain. Il pourrait être accusé de menaces. 
 

SPORTS 

- Une équipe de hockey d'une ligue de garage de Québec a été frappée durement par le coronavirus au PEPS de l'Université Laval, tout juste avant le reconfinement.  11 des 14 joueurs sont tombés malades le 3 octobre avant de propager la COVID-19 au sein de leurs familles respectives. Un des joueurs a été hospitalisé, mais aucun joueur de l'équipe adverse n'a été infecté. La moyenne d'âge dans cette ligue est de 54 ans.