COVID-19 : Tout ce qu'il faut savoir ce jeudi 17 septembre

COVID-virus1-ete (16)

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS ! 

BILAN

- Le Québec enregistre 499 nouveaux cas de COVID-19, pour un total de 66 356 personnes infectées depuis le début de la pandémie, selon le dernier bilan diffusé le jeudi 17 septembre. 251 cas sont survenus dans les 24 dernières heures, auxquels s'ajoutent 248 infections qui n'avaient pas été comptabilisées.

- De ce nombre, on compte 222 nouveaux cas survenus au cours des quatre derniers jours à Montréal qui n’avaient pas été comptabilisés, pour un total de 295 cas supplémentaires de COVID-19 sur l'île de Montréal.

- La province compte aussi trois nouveaux décès, dont deux survenus hier et un entre le 10 et le 15 septembre, pour un total de 5 791 personnes qui ont succombé à la maladie.

136 personnes sont hospitalisées (+6), dont 29 qui se trouvent aux soins intensifs (+3).

- Les prélèvements réalisés le 15 septembre s’élèvent à 24 112, pour un total de 1 979 527.

POUR REVOIR LE RÉSUMÉ DU MERCREDI 16 SEPTEMBRE - SUIVEZ CE LIEN 

SANTÉ 

- La vente d'alcool sera interdite après minuit dans les bars, mais également dans les restaurants et microbrasseries, à compter d'aujourd'hui. Le gouvernement Legault en a fait l'annonce aujourd'hui en appelant les Québécois à faire la différence dans les prochains jours, alors que 75% de la province est au palier jaune.

- Québec veut faire passer de 20 000 à 35 000 le nombre de tests de dépistage quotidien pour la COVID-19. Pour y arriver, le gouvernement obtiendra une aide financière fédérale de l'ordre de 675 M$ selon LaPresse.

- Le ministre de la santé est insatisfait des longs délais dans les cliniques de dépistage dont l'achalandage ne dérougit pas encore aujourd'hui. Christian Dubé estime que les files interminables depuis quelques semaines sont inacceptables. Il affirme avoir parlé aux PDG des CIUSSS ce midi.

- La Fédération des médecins spécialistes estime qu'il sera impossible de reprendre les 92 000 chirurgies reportées ce printemps en raison de la COVID-19. Le manque de personnel et la hausse des personnes infectées par le coronavirus expliquent cette situation selon la FMSQ. Le ministre de la Santé, Christian Dubé rassure les Québécois, les opérations seront effectuées. Pour ce faire, il a conclu une entente avec les médecins spécialistes. 

- Le nombre de décès a surpassé le nombre de naissances au Québec le printemps dernier, alors que nous étions plongés dans la pandémie. 21 100 décès sont survenus en avril et juin, contre 20 750 naissances selon les données préliminaires de l'Institut de la statistique du Québec.

- Le ministre de la Santé s'excuse publiquement à la coiffeuse de Thetford Mines qu’il a accusée faussement, mardi, d'avoir travaillé dans des résidences pour ainés alors qu'elle se savait porteuse de la COVID-19. Ce n'est que plus tard en après-midi que Christian Dubé avait corrigé le tir précisant que la dame ignorait qu'elle était atteinte du virus. La coiffeuse dit avoir souffert de la réaction de la population à son endroit. M. Dubé l'a appelée hier pour lui demander pardon.

JUSTICE 

- La police pourrait bientôt remettre des contraventions à ceux qui font des partys de plus de 10 personnes à la maison. Le DPCP autoriserait les agents à remettre des billets sur-le-champ à la suite de plaintes rapporte La Presse. Depuis le début de la pandémie, plus de 3 600 amendes ont été remises pour divers manquement pour un total de 5.3M$. Les partys privés seraient en grande partie responsables de la flambée des cas de COVID-19 ces dernières semaines selon la Santé publique. 

- Le permis d'alcool de la Pizzeria Moretti de Montréal est suspendu jusqu'au 8 octobre prochain. Le restaurant a fermé d'urgence le 24 août dernier après des plaintes pour non-respect des règles sanitaires. L'établissement peut poursuivre ses activités en faisant de la livraison, mais ne peut pas vendre d'alcool. 

INTERNATIONAL 

- Le Directeur des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies aux États-Unis, Dr Robert Redfield estime qu'il faudra attendre à l'automne 2021 pour que le vaccin contre la COVID-19 soit disponible à l'ensemble de la population américaine. Le spécialiste a été contredit quelques heures plus tard par le président Donald Trump qui prétend que le vaccin pourrait être disponible avant l'élection présidentielle du 3 novembre prochain. 

- L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) s'inquiète du niveau alarmant de transmission du coronavirus en Europe et du raccourcissement de la période de quarantaine envisagée par plusieurs pays du Vieux continent, dont la France.