COVID-19 : Tout ce qu'il faut savoir ce lundi 12 juillet

COVID-virus1-ete (21)

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS!

BILAN

- Le Québec enregistre 199 nouveaux cas pour les 3 derniers jours et 52 dans les derniers 24 heures, selon le dernier bilan publié aujourd'hui, pour un total de 375 915 personnes infectées depuis le début de la pandémie.

- Aucun décès déclaré, pour un total de 11 231 personnes qui ont succombé à la maladie.

-  Baisse également du côté des hospitalisations. On en dénombre 88, une diminution de 8 depuis le dernier bilan. 

- 25 patients sont aux soins intensifs soit une augmentation de 3 par rapport aux dernières données.

- 11 503 prélèvements ont été réalisés le 10 juillet.

- 66 745 doses de vaccin administrées s'ajoutent, soit 65 405 dans les dernières 24 heures et 1 340 avant le 11 juillet, pour un total de 9 467 386  doses administrées au Québec. 

- Hors Québec, ce sont 27 691 doses au total qui ont été administrées, pour un cumule de 9 495 077 doses reçues par les Québécois. 

- Le Québec a reçu 11 201 269 vaccins jusqu'à maintenant.

- 324 090 doses de Pfizer sont attendues cette semaine.

 


 

POUR CONSULTER LE RÉSUMÉ DU DIMANCHE 11 JUILLET - SUIVEZ CE LIEN ! 

DÉCONFINEMENT 

- À compter d'aujourd'hui, il n'y aura plus de file d'attente devant les commerces du Québec puisque la capacité d'accueil n'est plus limitée. La distance exigée entre les personnes passe à un mètre, à l'intérieur, comme à l'extérieur, à la maison et dans les commerces. Le port du masque demeure obligatoire dans les lieux publics, y compris pour les personnes doublement vaccinées. 

VACCIN 

Dans un tweet, le ministre de la santé, Christian Dubé encourage fortement les Québécois à devancer leur rendez-vous avant le premier septembre. 

 

- Le quart des femmes enceintes suivies au CHU Sainte-Justine ne sont pas encore immunisées ou hésitent à le faire, rapporte LaPresse. Les experts notent que les effets secondaires de la vaccination qui sont souvent mineurs, ne sont pas dangereux pour les bébés. 

- Ottawa va donner plus de 17 millions de doses du vaccin AstraZeneca aux pays les plus pauvres; c'est dans le cadre du programme COVAX. Ce vaccin n'est plus distribué au pays en raison des risques de tromboses. 

- Quelques gouttes de jus de fruit ou de boisson gazeuse sont suffisantes pour obtenir un faux positif à la COVID. C'est du moins ce qu'on peut déduire de vidéos en ligne alors que leur acidité vient faussé le résultat. Les tests où l'on dépose un échantillon de salive sur une bandelette sont répendus en Europe, notamment en Angleterre. Le but est d'obtenir quelques jours de congé surtout chez les jeunes. 

SANTÉ 

- Les médecins de l'hôpital Maisonneuve-Rosemont lancent un cri du coeur au ministre de la Santé, Christian Dubé.  Dans une lettre ouverte publiée dans LaPresse ce matin, ils s'inquiètent grandement des effets du manque de ressources sur les soins à la population. Plusieurs infirmières à bout du nerf en raison du temps supplémentaire obligatoire quittent leur emploi. La surcharge pour celles et ceux qui demeurent en poste devient insoutenable, selon les signataires de la lettre qui demandent au ministre d'intervenir. 

INTERNATIONAL 

- 186.8 millions de personnes à travers le monde ont contracté la COVID-19 depuis le début de la pandémie, selon les plus récentes données de l'Université Johns Hopkins. 

- La France impose la vaccination obligatoire à l'ensemble du personnel des établissements de santé, ainsi que les bénévoles en contacts avec des personnes vulnérables. Ils auront jusqu'au 15 septembre pour se faire vacciner. 

Israël a commencé lundi à administrer une troisième dose de vaccin contre la Covid-19 à des patients vulnérables. Le pays connait une augmentation des cas liés à la propagation du variant Delta. 

Londres confirme la levée de la plupart des restrictions à compter de lundi prochain. À partir de cette journée, baptisée « jour de la liberté », la distanciation sociale, le port du masque et le télétravail ne seront plus obligatoires. Les salles de spectacles et les stades pourront ouvrir à pleine capacité et les discothèques pourront de nouveau accueillir les clients, notamment.