COVID-19 : Tout ce qu'il faut savoir ce lundi 5 octobre

COVID-enfantcredit-Aaron-Burden

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS ! 

BILAN

Le Québec enregistre sa plus forte augmentation quotidienne avec 1191 nouveaux cas, pour un total de 79 650 personnes infectées, selon le dernier bilan diffusé le lundi 5 octobre. 

- Deux nouveaux décès sont survenus dans les 24 dernières heures, trois ont été enregistrés entre le 28 septembre et le 3 octobre et un est survenu à une date inconnue. 5884 personnes ont donc succombé à la maladie début de la pandémie. 

361 personnes sont hospitalisées (+27), dont 62 aux soins intensifs (-2).

- Les prélèvements réalisés le 3 octobre s'élèvent à 25 203, pour un total de 2 480 577.

- Les régions de Montréal (+329), Capitale-Nationale (+265), Laval (+173) et la Montérégie (+119) enregistrent les hausses de cas les plus importantes.

POUR REVOIR LE RÉSUMÉ DU DIMANCHE 4 OCTOBRE - SUIVEZ CE LIEN ! 

SANTÉ 

- Les sports collectifs et loisirs organisés sont mis sur pause dans les zones rouges dès jeudi, jusqu'au 28 octobre. (Montréal, Laval, Québec, Chaudière-Appalache, Gaspésie/Maria, Nouvelle, Carleton-sur-Mer)  Les programmes sports-études et arts-études sont maintenus à condition de se limiter au concept du groupe-classe. 

- Les centres de conditionnement physique ferment également leurs portes du 8 au 28 octobre dans les zones rouges. Les propriétaires seront admissibles à une aide financière.

- Les élèves du secondaire des écoles situées en zone rouge devront porter le masque en tout temps, y compris en classe. Ils pourront le retirer durant les cours d'éducation physique. Les étudiants de 4e et 5e secondaire suivront leurs cours à l'école un jour sur deux. Les cégeps et universités doivent présenter le maximum de cours en ligne.

- Le manque de personnel se fait durement sentir dans les hôpitaux, alors que la 2e vague de COVID-19 déferle sur le Québec. Des centres hospitaliers n'ont même pas le personnel nécessaire pour faire fonctionner les appareils respiratoires nécessaires pour assurer la survie des malades. 

- Justin Trudeau a passé un test de la COVID-19 en septembre. Le premier ministre avait un mal de gorge, mais le test s'est finalement avéré négatif. Il affirme avoir suivi les recommandations de son médecin et des autorités de santé publique.

ÉDUCATION 

- L'école secondaire Jacques-Rousseau de Longueuil est fermée pour deux semaines en raison d'une éclosion de COVID-19.  Les élèves sont invités à s'isoler à la maison incluant ceux qui ont reçu un premier résultat négatif.  Les cours se poursuivront à distance. Il s'agit de la deuxième polyvalente de Longueuil à fermer ses portes en raison d'une éclosion. Les élèves de l'école secondaire Gérard-Fillion sont en congés forcés jusqu'au 13 octobre. 

INTERNATIONAL 

- La porte-parole de la Maison-Blanche a à son tour contracté la COVID-19. Kayleigh McEnany a obtenu un résultat positif ce matin, mais affirme ne pas avoir de symptômes. Elle se place immédiatement en isolement.

- Donald Trump quittera l'hôpital à 18h30. Il affirme qu'il ne faut pas craindre la COVID-19 et qu'il se sent mieux qu'il y a 20 ans.

Hier, le président a fait une brève sortie en véhicule blindé pour saluer ses supporters, ce qui lui a valu de nombreuses critiques. Des spécialistes de la santé craignent qu'il ait infecté sa garde rapprochée. En soirée, Donald Trump a publié une autre vidéo dans laquelle il dit avoir beaucoup appris sur le coronavirus ces derniers jours.

- Dans le TOP 5 des pays les plus infectés de la planète on retrouve : Les États-Unis, l'Inde, le Brésil, la Russie et la Colombie. 

- La Nouvelle-Zélande a réussi à nouveau à enrayer le coronavirus sur l'ensemble de son territoire.  La Nouvelle-Zélande qui compte 5 millions d'habitants n'a enregistré que 25 décès et moins de 1 900 cas depuis le début de la crise.

- De nouvelles restrictions ont été annoncées ce matin à Paris en France. Les bars seront fermés dès demain, mais les restaurants pourront rester ouverts. 
Les gyms et les piscines publiques seront fermés. La capacité d'accueil dans les universités sera limitée à 50%.  Toutes les foires, congrès et événements sous chapiteau sont annulés.