COVID-19: Tout ce qu'il faut savoir ce mardi 24 novembre

COVID-virus-hiver (35)

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS ! 

BILAN

- Le Québec enregistre 1124 nouveaux cas de COVID-19, selon le dernier bilan publié ce mardi 24 novembre, pour un nombre total de personnes infectées de 134 330.

- 45 décès s'ajoutent au triste bilan, dont 9 sont survenus dans les 24 dernières heures, 34 entre le 17 et le 22 novembre et 2 avant le 17 novembre. Au total, 6887 personnes ont donc succombé à la maladie depuis mars.

655 personnes sont hospitalisées (+21), dont 96 se trouvent aux soins intensifs (-2).

- Les régions de Montréal (+284), de la Capitale-Nationale (+153), de la Montérégie (+145) et du Saguenay - Lac-Saint-Jean (+104) enregistrent les plus importantes hausses de cas.

- Les prélèvements réalisés le 22 novembre s'élèvent à 20 400, pour un total de 3 726 800.

POUR REVOIR LE RÉSUMÉ DU LUNDI 23 NOVEMBRE - SUIVEZ CE LIEN 

SANTÉ 

- Le premier ministre François Legault déconseille fortement aux Québécois d'aller en vacances à l'étranger pendant la période des Fêtes et les prochains mois.

- Les Québécois qui ne pourront se mettre en quarantaine une semaine avant les Fêtes devraient éviter les soupers de Noël. Le Santé publique demande également de se limiter à deux rassemblements de 10 personnes maximums entre le 24 et le 27 décembre.

«Ce n'est pas Copacabana et le festival de Rio qu'on vous demande de faire, de grâce, parce que chaque contact supplémentaire est un risque.» -Dr Horacio Arruda, directeur national de la Santé publique

- Six régions préoccupent le gouvernement Legault en raison de leur niveau élevé de propagation de la COVID-19. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean arrive toujours en tête des endroits les plus affectés par la pandémie avec un taux de 397 cas actifs par 100 000 habitants. Lanaudière, plus précisément le secteur de Joliette, est deuxième avec un taux de 228. La situation est aussi préoccupante en Gaspésie, à Matane, à Sorel en Montérégie et dans certains secteurs de l'Estrie, dont AsbestosLe premier ministre demande aux citoyens de ces régions de rester à la maison dans les prochains jours. Le PM Legault appelle aussi les aînés qui vivent en résidences pour personnes âgées à redoubler d'efforts en raison d’une hausse des infections dans ces milieux de vie.

- L'Agence de santé publique du Canada suggère fortement aux Canadiens de célébrer Noël seulement avec leur famille immédiate pour prévenir la propagation de COVID-19. Elle recommande également de s'isoler pendant 2 semaines avant les Fêtes alors que Québec se contente de seulement 7 jours. En cas de rassemblement, le masque devrait être porté à l'intérieur en plus de respecter la distanciation sociale. 

- 277 patients de l'Hôpital de Saint-Jérôme dans les Laurentides ont contracté la COVID-19 et au moins 76 en sont morts depuis le début de la pandémie. C'est ce que révèle des documents internes obtenus par Radio-Canada. Le personnel peine à maîtriser l'éclosion qui entraine le report de chirurgies. Plus de 3 000 patients sont actuellement sur la liste d'attente. 

- Jouer au hockey sera interdit cet hiver sur les patinoires extérieures de Gatineau en Outaouais. Selon LeDroit, des règles strictes seront mises en place, alors que la ville est toujours en zone rouge. Un maximum de 25 patineurs pourront se trouver sur la glace en même temps et il n'y aura qu'un filet de hockey par patinoire, ce qui permettra certains exercices, mais pas des parties.

- 32% des Canadiens ont pris du poids depuis le début de la pandémie et 15% ont maigri, selon un sondage Léger mené en collaboration avec l'Association des études canadiennes. 44% des répondants ont avoué avoir fait moins d'exercice et 46% ont mangé plus que d'habitude. 

ÉDUCATION 

- Une centaine de profs d'histoire demandent au ministère de l'Éducation d'annuler l'examen du ministère aux élèves de secondaire 4. Ils s'attendent à des taux d'échec beaucoup trop  importants. Le retard causé par la pandémie serait trop difficile à rattraper pour le cours d'Histoire du Québec et du Canada. L'examen du ministère compte pour 50% de la note finale.