COVID-19: Tout ce qu'il faut savoir ce mardi 5 janvier

COVID-virus-hiver-2

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS !

BILAN

- Le Québec enregistre 2508 nouveaux cas COVID-19, selon le dernier bilan publié le 5 janvier, pour un nombre total de personnes infectées de 215 358.

- 62 décès s'ajoutent au triste bilan, dont 17 sont survenus dans les 24 dernières heures, 41 entre le 29 décembre et le 3 janvier, 3 avant le 29 décembre et 1 décès à une date inconnue. 

- Au total, 8441 personnes ont donc succombé à la maladie depuis mars.

- 1317 personnes sont hospitalisées (+23), dont 194 se trouvent aux soins intensifs (+6).

- Les régions de Montréal (+790), de la Montérégie (+440), de Laval (+229) et de la Capitale-Nationale (+201) enregistrent les plus importantes hausses de cas.

- Les prélèvements réalisés le 3 janvier s'élèvent à 20 716, pour un total de 5 011 800.

- 2 529 doses de vaccin ont été administrées dans la journée d'hier, pour un total de 32 763.

Date

 

Cas confirmés

Décès2

Hospitalisations

Hospitalisations aux soins intensifs

Prélèvements réalisés

Doses vaccin

29 décembre

2 511

41

1 211 (+80)

152 (+4)

36 620

2 739

30 décembre

2 819

48

1 175 (-36)

165 (+13)

37 647

3 942

31 décembre

2 808

32

1 117 (-58)

167 (+2)

28 237

342

1er janvier

1 986

28

1 075 (-42)

166 (-1)

21 711

798

2 janvier

2 869

37

1 225 (+150)

179 (+13)

21 238

3 janvier

2 546

36

1 294 (+69)

188 (+9)

20 716

1 711

4 janvier

2 508

17

1 317 (+23)

194 (+6)

ND

2 529

 

POUR REVOIR LE RÉSUMÉ DU LUNDI 4 JANVIER - SUIVEZ CE LIEN!

CONFINEMENT

- La conférence de presse de François Legault prévue à 17h cet après-midi est reportée à demain, mercredi, le 6 janvier.  Selon LaPresse, le premier ministre annoncera l'imposition d'un confinement total pour une durée de 3 à 4 semaines qui entrera en vigueur ce samedi. Seuls les commerces de première nécessité, tels que les épiceries et les pharmacies pourront rester ouverts. Les activités dans les usines et les chantiers de construction seront suspendues toujours selon LaPresse. Même chose pour les bureaux et les écoles. La Santé publique propose que ce confinement soit accompagné d'un couvre-feu de soir et de nuit. Des discussions seront menées dans les prochaines heures avec le ministère de la Sécurité publique pour établir l'application de ces nouvelles règles. 

48% des Canadiens ont visité des proches durant les Fêtes, selon un sondage mené par la firme Léger en collaboration avec l'Association d'études canadiennes. 34% des répondants avouent l'avoir fait une fois et 14% à plusieurs reprises. À l'inverse, 50% des répondants se sont abstenus de le faire. 87% des participants au sondage appuieraient une interdiction totale de voyager à l'étranger.

POLITIQUE

- Les Canadiens qui ont voyagé pendant le temps des Fêtes n'auront pas droit de toucher 1000 $ durant leur quarantaine de deux semaines à leur retour au pays. Lors de sa première conférence de presse de l'année cet avant-midi, le premier ministre a été clair, la prestation de maladie pour la relance économique n'est pas pour les voyages non-essentiels. Ottawa s'affaire à régler cette faille le plus rapidement possible. Le premier ministre rétière que ce n'est pas le temps de prendre des vacances à l'étranger.

ÉCONOMIE

- Les restaurateurs ne voient pas le jour où ils pourront rouvrir leurs salles à manger, avec le confinement total qui plane. L'Association Restauration Québec s'attend à ce que la livraison et les plats pour emporter soient maintenus comme services essentiels, comme au printemps. Malgré cela, les pertes s'accumulent depuis mars pour les restos en zone rouge.

« Ça va prendre un plan de réouverture. En 2020, les salles à manger ont été fermées six mois, c'est 6 milliards de ventes perdues. Tout ça aura des conséquences catastrophiques. Les programmes doivent non seulement être maintenus, mais améliorés. On doit assurer une plus grande fluidité, une plus grande accessibilité. Les programmes de prêts ne permettent plus aujourd'hui de répondre à quoi que ce soit, on est déjà endettés jusqu'aux oreilles. »

- François Meunier, vice-président aux affaires publiques de l'Association

- La possibilité d'un reconfinement complet de 3 à 4 semaines pourrait faire très mal aux petits commerçants non essentiels. Ils espéraient rouvrir comme prévu le 11 janvier, mais se doutaient que la mesure serait surement prolongée vu la hausse quotidienne des cas de COVID-19. Le Conseil québécois du commerce de détail s'inquiète de risques de fermetures des plus petits joueurs. Il faut savoir que janvier est un mois important pour le chiffre d'affaires.

« C'est les liquidations d'Après-Noël. Ces liquidations-là permettent de baisser les inventaires, mais aussi d'amener les liquidités qui sont très importantes pour les mois de février-mars qui sont souvent plus tranquilles, mais aussi les achats de la marchandise du printemps-été. »

- Stéphane Drouin, directeur général du Conseil québécois du commerce de détail

Il demande notamment certains assouplissements, comme la permission de la collecte en bord de rue pour les commerces non essentiels.

VACCINATION

- La vaccination devrait s'accélérer dès cette semaine au Québec. Jusqu'à maintenant, le ministère de la Santé n'a utilisé que le tiers des doses qu'il possède, car il en gardait initialement la moitié pour la deuxième injection. C'est en Gaspésie où on vaccine le plus, soit 0,62 dose par 100 habitants et en Outaouais où c'est le plus lent, avec 0,26 doses par 100 habitants. 

Des Snowbirds québécois en voyage en Floride pourront être vaccinés dès aujourd'hui. Toutes les personnes de 65 ans et plus, soit le cinquième de la population du Sunshine State, sont incluses dans la première phase de vaccination. Les sexagénaires québécois sont aussi admissibles à le recevoir sans frais, selon Le Journal de Montréal, s'ils s'enregistrent d'abord. Il faut une preuve d'âge et une preuve de résidence en Floride.

- Le laboratoire BioNTech ne garantit pas l'efficacité maximale de son vaccin contre la COVID-19, développé avec Pfizer, si la deuxième injection est retardée. La sécurité et l'efficacité du vaccin n'ont pas été évaluées autrement que si deux doses sont données à 21 jours d'intervalles. Il existe une protection partielle après 12 jours, mais aucune donnée ne démontre que celle-ci reste en place au-delà des trois semaines, a déclaré aujourd'hui l'entreprise allemande. La province a pourtant autorisé, la veille du Jour de l'an, l'utilisation de toutes les doses reçues jusqu'à maintenant pour vacciner le plus de gens possible. Plusieurs rendez-vous qui avaient été donnés à des gens de Québec pour la deuxième dose ont été repoussés.

SANTÉ 

- La progression du virus se fait particulièrement sentir chez les 20 à 39 ans rapporte LaPresse. En deux semaines, le nombre de cas a bondi de 48%. La situation est similaire chez les 60 ans et plus. Cette augmentation s'expliquerait par les rassemblements des Fêtes qui étaient pourtant interdits. 

Un préposé aux bénéficiaires, qui oeuvrait au CHSLD Saint-Antoine de Québec depuis le 15 juin, est décédé de la COVID-19 le 2 janvier dernier. Le CIUSSS de la Capitale-Nationale confirme qu'il s'agit d'un homme dans la cinquantaine, qui n'avait pas encore été vacciné. Le préposé avait récemment changé de carrière pour suivre la première formation accélérée lancée par le gouvernement cet été. Le CIUSSS offre du soutien psychosocial aux personnes affectées de près ou de loin par le drame.

- Les Québécois ont amélioré leur alimentation depuis le début de la pandémie. C'est ce démontre une étude menée par l'Université Laval. Les chercheurs, dont les travaux sont publiés dans l'American Journal of Clinical Nutrition, notent une amélioration de 1 point de l'indice de la qualité de l'alimentation qui a atteint 70% en mai dernier. Les consommateurs font de meilleurs choix alimentaires et mangent moins au restaurant ce qui expliquerait cette amélioration. L'étude tient compte des habitudes alimentaires de 853 participants avant et pendant la pandémie.

JUSTICE 

- La Sûreté du Québec a remis 92 constats d'infraction et 682 avertissements entre le 28 décembre au 3 janvier 2021. Depuis le 11 septembre, 2864 contraventions ont été émises par la SQ et 23 108 avertissements ont été remis. De son côté, le Service de police de la Ville de Montréal a reçu plus de 900 appels de dénonciation et a remis 16 constats entre le 28 décembre et le 3 janvier. 289 autres dossiers sont à l'étude. 

PLEIN AIR

Les Québécois ont été nombreux à se tourner vers le plein air pour décrocher cet été, avec la pandémie. La SÉPAQ note une augmentation de 14 % de l'achalandage dans ses parcs nationaux entre mai et septembre, soit 589 000 visites de plus qu'en 2019. 87 % estiment que ces sorties dans les parcs nationaux ont contribué à améliorer leur santé mentale.

INTERNATIONAL 

- Le Royaume-Uni est en reconfinement total jusqu'à la mi-février. Les écoles aussi sont fermées. Le premier ministre britannique, Boris Johnson estime qu'il faut en faire plus pour enrayer la nouvelle souche du coronavirus qui est encore plus contagieuse. Le Royaume-Uni enregistre environ 50 000 nouveaux cas de COVID-19 par jour.

- Le Japon, qui doit présenter les Jeux olympiques de Tokyo l'été prochain, enregistre 1278 nouveaux cas pour un total de 64 752 Japonais infectées. 

- La pandémie a fait 1.8 million de morts et a infecté 85.7 millions de personnes à travers le monde, selon le plus récent bilan de l'Université Johns Hopkins. 

- Dans le TOP 5 des pays les plus infectés, on retrouve : 

  1. États-Unis : 20.8 millions
  2. Inde : 10.3 millions
  3. Brésil : 7.7 millions
  4. Russie : 3.2 millions 
  5. Royaume-Uni : 2.7 millions 

 

(Avec la collaboration de Marie-Pier Boucher et Audrey Folliot, journalistes Bell Média)