COVID-19 : Tout ce qu'il faut savoir ce mercredi 1er septembre

coronmédecin

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS!

Selon le dernier bilan publié le mercredi 1er septembre:

Le Québec enregistre 690 nouvelles infections au cours des 24 dernières heures, pour un total de 389 914 personnes infectées.

On déplore 2 nouveaux décès. Au total, 11 288 Québécois ont succombé au virus depuis le début de la pandémie.

On rapporte 138 hospitalisations (+7), dont 40 personnes aux soins intensifs (+4).

373 897 personnes sont rétablies.  

Un total de 20 854 prélèvements ont été réalisés le 30 août.

26 680 doses administrées s'ajoutent, soit 24 734 dans les dernières 24 heures et 1946 avant le 31 août, pour un total de 12 366 735 doses administrées au Québec. 

Hors Québec, ce sont 92 036 doses au total qui ont été administrées, pour un total cumulé de 12 458 771 doses reçues par les Québécois. 

Selon l'INSPQ, 87,1 % de la population âgée de 12 ans et plus a reçu une première dose et 80,8 % est adéquatement vaccinée (deux doses).

POUR CONSULTER LE RÉSUMÉ DU MARDI 31 AOÛT - SUIVEZ CE LIEN 

VACCIN 

- C'est aujourd'hui qu'entre en vigueur le passeport vaccinal au Québec. Il est requis pour entrer dans les gyms, les restaurants, les bars et autres lieux publics. Les commerçants qui font face à des clients récalcitrants sont invités à appeler la police. 

- Après le Québec et la Colombie-Britannique, les Ontariens devront présenter un passeport vaccinal pour avoir accès à des lieux publics non essentiels dès le 22 septembre prochain. Il sera notamment nécessaire dans les gyms, les salles à manger des restaurants, les cinémas et les salles de spectacle.

SANTÉ 

- Le quartier Chomedey à Laval est le secteur le plus touché par la 4e vague de la pandémie au Québec, rapporte LaPresse. La Santé publique dénombre 14.1 nouveaux cas par 100 000 habitants. 74% de la population a reçu ses 2 doses de vaccins contre 82% ailleurs dans la ville. 

- Santé Canada met les Canadiens en garde contre l'utilisation de l'ivermectine, un antiparasitaire utilisé pour le traitement des chevaux. Des consommateurs en achètent pour soi-disant traiter la COVID-19, ce qui est dangereux. Ce médicament peut ultimement causer la mort. Détails ICI ! 

 

JUSTICE 

- André Desfossés, considéré comme l'un des leaders du mouvement anti-vaccin et anti-mesures sanitaires a été accusé de menaces hier au Palais de justice de Trois-Rivières, rapporte le Journal de Montréal. Desfossés était recherché sur mandat à la suite de la publication d'une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. L'homme de 56 ans menaçait de s'en prendre physiquement aux commerçants qui exigent le port du masque. Le quinquagénaire a été libéré sous conditions.