COVID-19: Tout ce qu'il faut savoir ce samedi 10 avril

COVID

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS !

BILAN

- Le Québec enregistre 1754 nouveaux cas, selon le dernier bilan publié le samedi 10 avril, pour un total de 324 848 personnes infectées depuis le début de la pandémie.

- Le nombre de décès grimpe de 13, soit 2 dans les 24 dernières heures, entre le 3 et le 8 avril et 1 à une date inconnue. Deux décès ont été retirés du bilan puisqu'il n'étaient pas attribuables à la COVID-19.

- Au total, 10 737 personnes ont succombé à la maladie depuis le début de la crise sanitaire. 

583 patients sont hospitalisés (+14) et 138 personnes sont aux soins intensifs (+4).

- 301 740 personnes sont rétablies.

- Les régions de Montréal (+428), de la Capitale-Nationale (+410), de Chaudière-Appalaches (+220) et de la Montérégie (+144) enregistrent les plus importantes hausses de cas.

- Un record de 73 023 doses de vaccins ont été administrées pour un total de 1 829 011.

- Le Québec a reçu 2 429 695 vaccins jusqu'à maintenant.

SANTÉ

- Alors que le beau temps est de la partie ce week-end, une certaine confusion règne concernant le port du masque à l'extérieur. Québec a apporté des précisions en fin de journée vendredi:

« Lorsque la distanciation de 2 mètres ne peut être respectée, en tout temps et pour la durée complète d’une activité, lors de la présence de plus de 2 personnes ne résidant pas à la même adresse (...) le port du couvre-visage ou du masque d’intervention est obligatoire chez les personnes de 10 ans et plus, autant à l'intérieur qu'à l'extérieur, sauf pour la baignade et les sports nautiques »

Il est donc possible d'aller marcher avec une autre personne vivant à une adresse différente, sans porter le masque, à condition de garder ses distances. Les personnes assises à 2 mètres, dans un lieu public, n'ont pas à porter le couvre-visage. En zone rouge, les activités extérieures peuvent regrouper un maximum de huit personnes, alors qu'en zone orange la limite est de douze. Les policiers seront plus nombreux à patrouiller dans les parcs ce week-end pour s'assurer du respect des règles.

- Le décès d'un homme de 22 ans atteint de la COVID-19 pousse le bureau du coroner à ouvrir une enquête. Le résident de Saint-Jérôme, dans les Laurentides, a été retrouvé inanimé cette semaine, par son colocataire, selon le Journal de Montréal. Le coroner tentera d'établir si le décès est lié au virus. Si c'est le cas, le jeune homme deviendra la dixième victime âgée de moins de 30 ans dans la province.

- Des chercheurs canadiens avancent que les enfants seraient moins contagieux que les adultes lorsqu'ils contractent la COVID-19. Leur étude pourrait plaider en faveur du maintien des services de gardes et écoles, tout en respectant des précautions. Par ailleurs, jusqu'à maintenant, les variants n'ont pas fait augmenter les hospitalisations chez les jeunes Canadiens de 19 ans et moins.

- L'Union des producteurs agricoles (UPA) dénonce la procédure fédérale qui encadre l'arrivée des travailleurs étrangers. Ces derniers doivent effectuer leurs tests de dépistage eux-mêmes, sous la supervision à distance d'une firme ontarienne qui n'offre pas de services en espagnol. Le gouvernement Legault demande l'autorisation d'avoir recours à des cliniques privées pour accélérer le processus de dépistage. Plus de 9000 travailleurs agricoles étrangers sont attendus au Québec. Ils pourront tous être rapidement vaccinés puisqu'ils font partie des groupes prioritaires.

- Ontario: La Santé publique d'Ottawa laisse entendre que les écoles pourraient demeurer fermées à la suite de la semaine de relâche qui débute lundi. La capitale a fracassé son record de nouveaux cas vendredi, avec 242 nouvelles infections et trois décès supplémentaires.

VACCINATION

- Un Québécois sur cinq a maintenant reçu son premier vaccin contre la COVID-19.

- Estrie: la prise de rendez-vous pour les personnes de 55 ans et plus qui souhaitent recevoir le vaccin d'AstraZeneca débute aujourd'hui à Sherbrooke, Granby et Val-des-Sources. Les gens de Cowansville, Lac-Mégantic et Magog pourront obtenir des rendez-vous dès cette fin de semaine.

- Québec: L'engouement pour le sérum d'Astrazeneca est tellement fort que la vaccination se fera même durant la nuit de samedi à dimanche, au Centre de foires d'Expocité. Tous les rendez-vous nocturnes ont trouvé preneurs.

- Outaouais: les gens de 55 ans et plus qui désirent recevoir le sérum d'AstraZeneca peuvent le faire, sans rendez-vous, tout le week-end.

POUR RELIRE LE RÉSUMÉ DU VENDREDI 9 AVRIL - SUIVEZ CE LIEN

INTERNATIONAL

- Plus de 2,9 millions de personnes ont succombé à la maladie depuis le début de la pandémie, selon le bilan mondial de l'Université Johns Hopkins.

SPORTS

- Le Grand Prix de Formule 1 du Canada réclame un dédommagement supplémentaire de 6 millions $ si l'événement se déroule sans spectateur en raison de la pandémie. Le promoteur demande à Montréal, Québec et Ottawa de se prononcer sur la facture totale de 25 millions $ d'ici lundi, selon la Presse. La Santé publique ne s'est toujours pas avancé sur la façon dont pourrait se tenir la course au Circuit Gilles-Villeneuve, du 11 au 13 juin prochain. Si aucune entente ne survient rapidement, la F1 pourrait déménager l'événement en Turquie cette saison. L'avenir à long terme du Grand Prix du Canada n'est toutefois pas en péril.