COVID-19 : tout ce qu'il faut savoir ce samedi 2 octobre

Le bilan de la journée

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS!

Selon le dernier bilan partiel publié sur Twitter samedi 2 octobre :

Le Québec a enregistré 640 nouvelles infections au cours des 24 dernières heures.

On déplore nouveaux décès. Au total, 11 382 Québécois ont succombé au virus depuis le début de la pandémie.

On rapporte 301 hospitalisations (-9) dont 83 personnes aux soins intensifs (-1)

Un total de 30 050 prélèvements ont été réalisés le 1er octobre.

13 847 doses administrées s'ajoutent.

SANTÉ

- En janvier 2020, deux mois avant que la pandémie frappe le Canada, l'armée canadienne surveillait sa progression. Ils tentaient de déterminer comment y répondre, dans le cas où le virus ferait son entrée au pays. C'est ce que révèlent des documents sur lesquels la CBC a mis la main. Ils ont débattu de points comme la progression de la pandémie dans le monde, la transformation potentielle de la COVID-19 en arme biologique et même la potentielle désinformation qui pourrait découler de cette pandémie. Des experts se questionnent donc maintenant : est-ce que cette longueur d'avance a été gaspillée? Malgré leur intérêt précoce envers l'évolution de la COVID-19, les experts dénoncent que les Forces armées Canadiennes n'aient pas mieux géré la pandémie que l'Agence de la santé publique du Canada. Ce qui ressort de leur analyse, c'est que la menace sur le Canada a été mal comprise et sous-estimée.

VACCIN

- Il se pourrait que les parents d'enfants de 5 à 11 ans puissent bientôt prendre rendez-vous pour les faire vacciner. Santé Canada s'attend à recevoir une demande pour l'homologation du vaccin contre la COVID-19 pour cette tranche d'âge, d'ici la mi-octobre selon Le Devoir. C'est que Pfizer a maintenant terminé ses études cliniques et devrait déposer sa soumission formelle sous peu. Santé Canada compte ensuite prendre le temps d'analyser les données afin de l'autoriser seulement s'il est sécuritaire. De son côté, le directeur de la Santé publique Horacio Arruda a affirmé qu'il est prêt à lancer la campagne de vaccination pour les 5 à 11 ans. Il n'attend que le feu vert de Santé Canada. Le gouvernement s'est par ailleurs dit ouvert à l'idée de retirer l'obligation de porter le masque dans les lieux publics, une fois que la couverture vaccinale sera jugée suffisante.

- Santé Canada analyse aussi actuellement une demande liée à une dose de rappel de vaccin Pfizer.

PREUVE VACCINALE

- Une preuve vaccinale pourrait être exigée pour voyager à l'intérieur du Canada. La ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu a affirmé que certains détails devaient encore être peaufinés, mais que tout était déployé afin de mettre cette nouvelle mesure en place d'ici la fin du mois d'octobre. Rappelons qu'il s'agit d'une des promesses faites par le gouvernement Trudeau lors des dernières élections. Les gens qui souhaitent prendre l'avion ou le train, même si c'est pour visiter une destination canadienne, pourraient donc très bientôt être contraints de présenter une preuve qu'ils ont été adéquatement vaccinés.

POUR CONSULTER LE RÉSUMÉ DU VENDREDI 1ER OCTOBRE - SUIVEZ CE LIEN 

INTERNATIONAL

- Les États-Unis viennent de passer le cap des 700 000 personnes décédées de la COVID-19. Il s'agit de l'équivalent de la population de la capitale Washington. Nos voisins du sud se classent parmi les pays où le bilan est le plus sévère, devant le Brésil et l'Inde. La vaccination et le port du masque restent une question qui divise aux États-Unis où certains élus défendent les libertés individuelles au profit des règles sanitaires.

- La progression de la pandémie se poursuit aussi partout sur la planète. En l'espace de 28 jours, 14.4 millions de personnes ont contracté la COVID-19 et près de 237 000 personnes sont décédés.