Le ton monte entre Pascal Bérubé et François Legault

PC_150303_tu47b_assemblee-nationale-quebec_sn635

Toute une prise de bec, mardi, lors de la période des questions à l'Assemblée nationale à Québec.

Le chef intérimaire du Parti Québécois (PQ) et député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, a demandé au premier ministre d'expliquer la décision de retirer les barrages policiers limitant l'accès au Bas-Saint-Laurent et à la Gaspésie.

François Legault a soulevé la colère de M. Bérubé en répondant ceci:

« Je sais que le chef du Parti Québécois était contre le fait que les gens de Montréal puissent aller dans des auberges au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie. Il aurait voulu continuer de bloquer le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, tuer le tourisme dans ce coin ! Nous, avec l'accord du Dr Arruda, on a réouvert les régions. Encore une fois, on a écouté les recommandations de la santé publique. »

François Legault, premier ministre du Québec

CTV Montreal

« Tuer le tourisme, c'est ce que je veux faire ? Vraiment ? Tous les médecins du Bas-Saint-Laurent on dit que sa décision n'avait aucun sens. Alors, la prochaine fois, ils vont venir le dire au premier ministre avec moi. »

Pascal Bérubé, chef intérimaire du Parti Québécois et député de Matane-Matapédia

Il y aura une nouvelle interruption de service de plus d'une semaine au bloc opératoire de l'Hôpital d'Amqui à partir de ce vendredi.

Le député de Matane-Matapédia et chef intérimaire du Parti Québécois, Pascal Bérubé. | Photo : Gabriel Le Marquand Perreault, journaliste Bell Média

Par ailleurs, lorsque le premier ministre a répété ses propos, Pascal Bérubé y est allé d'un court commentaire en arrière plan. « C'est minable ! », a-t-il lancé.