DÉCONFINEMENT: Plus aucune région en zone rouge à compter de lundi

Unsplash - Kelsey Chance

Le déconfinement du Québec se poursuit comme prévu, puisque la situation de la pandémie de COVID-19 est «impressionnante» et «encourageante», se réjouit le premier François Legault. Ainsi, plus aucune région dans la province ne figurera au palier d'alerte rouge à compter du lundi 7 juin.

François Legault a annoncé en conférence de presse cet après-midi les changements de paliers suivants: 

Passeront au orange :

  • Montréal;
  • Laval;
  • MRC du Granit (Estrie);
  • MRC de Beauce-Sartigan, de L’Islet, de Montmagny et de Robert-Cliche (Chaudière-Appalaches);
  • MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup, de Témiscouata et Les Basques (Bas-Saint-Laurent)

Les salles à manger des restaurants pourront rouvrir, de même que les gyms. Les élèves de 3, 4 et 5e secondaire retourneront à l'école à temps plein. 

Le gouvernement Legault dit qu'il ne serait pas surpris de voir une hausse des cas à Montréal avec l'assouplissement de certaines mesures sanitaires. Malgré tout, la Santé publique est confortable avec cette possibilité puisque la métropole a une marge de manoeuvre et que la vaccination se poursuit.

«C'est toujours difficile de prévoir ce qui se passer dans les prochaines semaines, mais c'est certain qu'avec beaucoup de densité de population à Montréal, on peut s'attendre à ce qu'il y ait une augmentation de cas. C'est prévisible» -François Legault, premier ministre du Québec

Trois régions retourneront au jaune :

Ce changement de palier permettra la réouverture des bars. Les matchs sportifs pourront avoir lieu à l'extérieur. Les rassemblements intérieurs dans les maisons seront permis aux occupants de 2 résidences privées.

Trois autres régions passeront au palier vert :

  • Abitibi-Témiscamingue;
  • Côte-Nord;
  • Nord-du-Québec

En vert, les matchs de sport seront permis à l'intérieur ainsi qu’un maximum de 25 spectateurs.

Les rassemblements intérieurs seront autorisés pour un maximum de 10 personnes provenant d’adresses différentes ou tous les occupants de 3 résidences.

Rassemblements et débordements

Pour ce qui est des rassemblements dans les maisons qui sont attendus avec impatience par la majorité des Québécois, François Legault a tenu a rappeler que le port du masque et la distanciation de deux mètres sont toujours requis, tant que les deux doses de vaccin n'ont pas été administrées.

Québec dévoilera d'ailleurs jeudi le calendrier afin de devancer les rendez-vous de la 2e dose de vaccin.

Quant aux débordements dans les parcs au cours des derniers jours, le premier ministre n'est pas surpris, c'était même prévisible selon lui, puisque c'est ce qui s'est produit partout dans le monde. François Legault affirme qu'il est préférable de se réunir à l'extérieur, mais déplore toutefois la violence et les déchets laissés par terre ce week-end.

Nouvel appel aux jeunes adultes pour la vaccination

Le gouvernement Legault a lancé un énième appel aux 18 à 40 ans qui n'ont pas encore reçu une première dose de vaccin. Il leur demande de ne pas tarder à prendre rendez-vous puisque les plages horaires seront ouvertes pour l'administration des 2e dose d'ici quelques jours.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, reconnaît d'ailleurs un certain ralentissement dans la prise de rendez-vous. Il manque 200 000 personnes dans ces catégories d'âge pour atteindre le seul souhaité de 75% de gens immunisés.

Des cliniques de vaccinations mobiles pourraient voir le jour dans les parcs ou dans des cinq à sept pour rejoindre les jeunes, selon le ministre Dubé.