Démantèlement d’un important réseau de stupéfiants entre Montréal et Toronto


Le chef de ce groupe, Emmanuel Puthyra Roy, est toujours recherché par les enquêteurs. (SPVM)

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a procédé à l’arrestation de dix suspects liés à un important réseau de trafic d’armes et de stupéfiants entre Montréal et Toronto, mercredi matin.

Le présumé chef de ce groupe, Emmanuel Puthyra Roy, 35 ans, est toujours recherché par les enquêteurs, au moment d’écrire ces lignes.

Voyez le reportage de Marie-Michelle Lauzon au bulletin Noovo Le Fil 17 dans la vidéo.


Emmanuel Puthyra Roy est toujours en cavale. Crédit photo: SPVM

Il fait face à plusieurs chefs d’accusation en matière de gangstérisme, de trafic de stupéfiants et de possession d’armes en vue d’en faire le trafic.

Ce réseau était contrôlé de Montréal et aurait servi de fournisseur auprès de plusieurs groupes criminalisés.

Nouvelles arrestations

Mercredi matin, l’équipe Antigang a procédé à la seconde phase de cette enquête en arrêtant une dizaine de suspects à Montréal, Laval, Mirabel, Sainte-Anne-des-Plaines et dans la municipalité ontarienne de Richmond Hill.

Les suspects sont: Patrick-Olivier Gravel, 28 ans; Maxime Renault, 36 ans; Jean-Michel Renault, 31 ans; Kepler Philogène, 38 ans; Marie-Pier Archambault, 31 ans; Sarah Majano-Blanchard, 28 ans et Alexandre Lacasse, 37 ans, et Jessica Nicholas, 38 ans.

Deux autres suspects visés par un mandat d’arrestation dans cette enquête sont déjà détenus à la prison de Bordeaux, soit Sami Hashemi Pour, 26 ans, et Nicolas Monifère-Lafetière, 20 ans.

À lire également:

Les suspects font face à de nombreux chefs d’accusation en lien avec la possession et le trafic de stupéfiants. Cinq de ces individus sont également accusés de possession d’armes en vue d’en faire le trafic.

Toute personne détenant des informations au sujet d’Emmanuel Puthyra Roy peut communiquer avec le 911 ou avec son poste de quartier. Il est aussi possible de communiquer de façon anonyme et confidentielle avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou via le formulaire de signalement disponible sur le site infocrimemontreal.ca.

La première phase de l'enquête

La phase initiale de cette enquête dirigée par l’équipe Antigang de la Division du crime organisé du SPVM avait mené à des perquisitions importantes, en juin dernier.

Les policiers avaient perquisitionné plusieurs armes, dont une arme d’assaut, ainsi que des quantités importantes de stupéfiants et pas moins de 1,3 million de dollars en argent.

Le SPVM avait également procédé à l’arrestation de cinq suspects, entre le 26 mai et le 21 juin 2022.