Des amendes salées pour les fabricants de la boisson Four Loko

FOUR LOKO

L'ancien distributeur de la boisson alcoolisée Four Loko au Québec et l'ancien embouteilleur doivent plus de 5,7 millions de dollars à Revenu Québec.

Breuvages Blue Spike de Montréal, Embouteillage Solar de Terrebonne et ses administrateurs font face à 25 chefs d'accusation en matière de fraude fiscale.

«Les deux sociétés font le commerce de breuvages et de boissons alcoolisées. Elles sont accusées d’avoir fait des déclarations fausses ou trompeuses et d’avoir omis de déclarer et de remettre la totalité de la taxe spécifique sur les boissons alcooliques pour les périodes de déclaration comprises entre le 1er mai 2017 et le 30 septembre 2017.» -indique le communiqué de Revenu Québec

Les deux entreprises utilisaient des recettes à base d’alcool éthylique plutôt que du malt pour produire certaines de leurs boissons. La boisson fruitée contenait 11,9% d'alcool. La Régie des alcools a ordonné le retrait des controversées canettes de Four Loko des tablettes des dépanneurs et épiceries du Québec à la fin de 2017.

Rappelons qu'une adolescente de 14 ans avait été retrouvée morte noyée après avoir bu une boisson similaire en mars 2018 à Laval.

La date de reprise des procédures devant la cour a été fixée à vendredi, au palais de justice de Saint-Jérôme.