Des parents montréalais veulent poursuivre les créateurs du jeu Fortnite

fortnite

Un cabinet d'avocat montréalais veut intenter un recours collectif contre les créateurs du jeu en ligne "Fortnite" au nom de deux enfants devenus complètement accros selon La Presse.

La firme Calex entend démontrer que les créateurs du jeu mettent "sciemment en danger la santé des utilisateurs sans les prévenir" au même titre que les compagnies de tabac à l'époque. L'avocat en charge du dossier, Jean Philippe Caron, a affirmé à RDI que les développeurs du jeu ont mis 4 ans à peaufiner leur stratégie pour stimuler au maximum les joueurs:

"Ils ont fait des tests en laboratoire pour créer des joueurs les plus "accros" possible. Notre base juridique est très semblable à celle qui a été utilisée dans le cadre du recours collectif quant à l'addiction par rapport au tabac." 

Les deux enfants en question âgés de 10 et 15 ans combinent près de 10 000 partis en l'espace de 2 ans. Le plus jeune a dépensé toutes ses économies, l'équivalent de 600$, dans l'achat d'accessoires et d'équipement pour améliorer son expérience de jeu.

Fortnite compte 250 millions d'adeptes à travers la planète. Même si le jeu est gratuit, les achats en ligne ont permis aux créateurs de générer 2,4 milliards de dollars américains de revenus en 2018.