Deux autres journées de grève pour 11 000 employées de CPE

Garderie

Des centaines de parents devront se trouver un «plan B» les 14 et 15 octobre prochain en raison d'une nouvelle grève en garderie. Les 11 000 travailleuses des Centres à la petite enfance affiliées à la CSN débraieront à nouveau pour maintenir la pression sur le gouvernement Legault. 

Il s'agira des 2e et 3e journées d'un mandat de grève de 10 jours adopté à 97 % par les employés. Les éducatrices en garderie veulent de meilleurs salaires. Elles gagnent entre 19$ et 25$ l'heure. C'est moins qu'une technicienne en service de garde scolaire qui gagne jusqu'à 29$ l'heure au plus haut de l'échelle salariale. Québec propose un maximum de 28,26$ aux travailleuses en garderie qui sont sans contrat de travail depuis plus de 18 mois. 

Les 13 000 intervenantes en CPE affiliées à la Centrale des syndicats du Québec se sont également dotées d'un mandat de grève de 6 jours le 21 septembre. Les journées de débrayage seront annoncées à une date ultérieure.