Deux Québécois atteints du coronavirus à bord du Diamond Princess

Plus de 250 Canadiens sont coincés à bord d'un navire de croisière au Japon, en raison du corona-virus qui affecte au moins 10 passagers.

Un couple de Québécois en quarantaine sur le navire de croisière Diamond Princess, au Japon, est atteint du COVID-19. Les deux septuagénaires de Gatineau seront hospitalisés sous peu.

En quarantaine depuis le 5 février, Diane et Bernard Ménard avaient des symptômes s'apparentant au virus chinois depuis peu. Ils ont passé les tests de dépistage du coronavirus il y a quatre jours. Un médecin leur a annoncé, samedi, qu'ils souffraient du coronavirus et qu'ils devaient se préparer à être hospitalisés.

Leur fille, Chantal Ménard, a indiqué à RDI que ses parents ne faisaient que dormir depuis deux jours et qu'ils s'alimentaient peu. Elle déplore le silence d'Ottawa dans cette histoire et lance un cri du coeur pour que ses parents soient rapatriés au Canada malgré la maladie:

 « Ce sont des gens âgés, 75 ans. Ils sont à l'autre bout de la planète et ils sont malades. C'est l'inconnu pour eux. (...) Ils ne savent pas combien de temps ils seront à l'hôpital. » - Chantal Ménard sur les ondes de RDI

285 passagers infectés

Les autorités japonaises ont indiqué que 67 personnes supplémentaires étaient atteintes du COVID-19 sur le navire de croisière, pour un total de 285 cas.

Les États-Unis ont déjà annoncé son intention d'évacuer leurs ressortissants qui se trouvent à bord du Diamond Princess.

Par ailleurs, le coronavirus a fait un premier décès en Europe. Il s'agit d'un octogénaire chinois qui était hospitalisé depuis la fin janvier. 

L'épidémie a fait plus de 1500 décès en Chine où le nombre de personnes infectées dépasse maintenant les 66 000.