Éclosion de COVID-19 à l'école secondaire Sieur-de-Coulonge dans Pontiac

L'éclosion qui a été détectée chez les élèves de l'établissement, sera donc fermée jusqu'au 21 juin.

L'école secondaire Sieur-de-Coulonge de Mansfield-et-Pontefract dans le Pontiac est au prise avec une importante éclosion de COVID-19. L'éclosion a été détectée chez 10 élèves de l'établissement qui sera fermée jusqu'au 21 juin.

Les élèves qui ont contracté la maladie sont répartis dans tous les niveaux de secondaire.

Selon le directeur-général du Centre des services scolaires des Hauts Bois de l'Outaouais, Denis Rossignol, le personnel enseignant n'a pas été infecté. 

La Direction de la santé publique de l'Outaouais a communiqué avec les parents et les élèves de l'école en fin d'après-midi lundi pour les informer de la situation. Ils devront rester en isolement 14 jours et devront se faire tester. 

Donc, d’ici le 21 juin 2021, les 270 élèves de l'école recevront l’enseignement à distance. 

Denis Rossignol admet que cette fermeture, à 2 semaines seulement de la fin de l'année scolaire, est loin d'être la situation idéale. 

«Il a fallu fermer l'école, c'était plus sage et facile comme ça. On était en mode hybride d'enseignement quelques-uns à distance, quelques-uns à l'école, ça devenait plus difficile pour le personnel d'assurer l'enseignement correctement.»

- Denis Rossignol, d.g. Centre des services scolaires des Hauts Bois de l'Outaouais

 

Retrait du masque pour les élèves en zone orange

C'est la première fois que l'école Sieur-de-Coulonge doit fermer ses portes en raison d'une éclosion de COVID-19. Elle tombe le jour même où le gouvernement Legault a décidé de permettre aux élèves d'aller en classe sans porter le masque.

Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge a pris cette décision hier soir en raison de la canicule. 

Les jeunes devront toutefois mettre leur couvre-visage dans les espaces communes, lors des déplacements dans les corridors et dans les autobus scolaires.