Entente de principe entre 3000 paramédics et le gouvernement Legault

Les paramédics étaient sans contrat de travail depuis 2 ans.

Une entente de principe a été conclue entre les 3000 paramédics de la Fédération de la Santé et des Services sociaux (FSSS) et le gouvernement Legault.

La présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel et le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en ont fait l'annonce hier soir dans un communiqué de presse.

Selon le gouvernement, l'entente va permettre une amélioration des salaires et des conditions de travail.

« Tout en remerciant l'ensemble des équipes de négociations pour le travail effectué au cours des derniers mois, je tiens à saluer le travail effectué, jour et nuit, par ces travailleurs de première ligne. Grâce à vous, les Québécois de toutes les régions peuvent compter sur des services préhospitaliers d'urgence d'une grande qualité et efficacité. » 

- Sonia LeBel, ministre responsable de l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor

De plus, Québec souhaite rendre plus accessible les services de santé courant pour la population.

Avant de dévoiler les détails de l'entente, le gouvernement québécois laissera du temps à la fédération, pour présenter l'offre à ses membres.

Les paramédics étaient sans convention collective depuis le 1er avril 2020. 

Les points au coeur du litige étaient les salaires et les horaires de faction. Ces horaires obligeaient les paramédics à être disponibles 24h sur 24.

« Je tiens à mon tour à saluer cette entente de principe. C'est une excellente nouvelle qui nous permettra de continuer d'améliorer les services de première ligne, au bénéfice des Québécois. C'est en favorisant les services en amont des urgences que notre organisation du travail sera plus performante, tel que nous l'avons indiqué dans le plan Santé. Nous mettons, encore une fois, tout en œuvre pour appuyer nos travailleurs qui s'activent quotidiennement à la santé et la sécurité de tous. Merci pour votre contribution. »


- Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux