FÉMINICIDE : Le conjoint de la victime toujours en cavale

Le conjoint d'une femme de 32 ans retrouvée morte dans l'arrondissement Parc-Extension est toujours recherché. Ghotra Navdeep avait été libéré sous conditions ce printemps après avoir proféré des menaces de mort. 

Le corps de son épouse, Rajinder Kaur, a été retrouvé dans un logement de la rue Birnam, près de la rue Saint-Roch, vers 17h lundi après-midi, à la suite d'un appel logé au 911. La femme avait de graves blessures à la tête. Des voisins auraient entendu des cris quelques heures plus tôt. 

Navdeep pourrait avoir appelé des membres de sa famille en Inde pour avouer son geste, selon le Journal de Montréal. Ce sont eux qui auraient ensuite contacté la police locale pour qu'ils avisent les autorités montréalaises.

Le crime pourrait avoir été commis en présence des enfants du couple. Un garçon de moins de 5 ans était sur place à l'arrivée des secours. Une fillette de 8 ans qui s'était sauvée a quant à elle été localisée peu de temps après. On ignore s'ils ont été témoin du drame.

Il s'agit du 13e meurtre de l'année à Montréal et du 14e féminicide au Québec.

Antécédents

En avril, la victime aurait demandé que les serrures de son appartement soient changées, selon le concierge de l'immeuble rencontré par CTV.  Mais deux jours plus tard, elle aurait autorisé son conjoint à revenir. 

Ghotra Navdeep avait été arrêté le 19 mai. Il avait été accusé de menace de mort ou de lésions, entre autres. Il avait été remis en liberté le lendemain sous caution avec plusieurs conditions, dont une interdiction de posséder une arme. 

La suite des procédures était prévue en octobre.  

VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE ?

SOS Violence conjugale : 1 800 363-9010 — 24/7

Organismes d'aide aux hommes en difficulté