Fillette martyre de Granby, le père plaide coupable

Granby-CTV-News-3

Le père de la fillette martyre de Granby a plaidé coupable à l'accusation de séquestration qui pesait contre lui, évitant ainsi un procès. 

Ce plaidoyer de culpabilité a été enregistré lundi, sans la présence des médias. Le Tribunal a rendu l'information publique seulement ce matin le temps de communiquer ces développements aux membres de la famille.

Parallèlement, la Couronne a demandé un arrêt conditionnel des procédures en lien avec l'accusation de négligence criminelle causant la mort déposée contre l'homme de 32 ans. C'est lui qui avait eu l'idée d'attacher la fillette dans la nuit du 28 au 29 avril 2019 après que celle-ci se soit enfuie de la résidence familiale. À son retour du travail le lendemain matin, il a détaché l'enfant en constatant qu'elle était en arrêt cardiorespiratoire. Il ensuite contacté le 911 pour demander l'aide des ambulanciers.

Ce plaidoyer est enregistré quelques jours seulement après que la belle-mère de l'enfant ait été reconnue coupable de meurtre non prémédité et de séquestration de la fillette de 7 ans. 

Le père sera de retour au palais de justice de Trois-Rivières le 7 janvier prochain pour les représentations sur sentences, alors que celles de la belle-mère se dérouleront ce vendredi, 17 décembre. La femme est passible de l’emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant un minimum de 10 ans. 

L’identité des deux accusés ne peut être dévoilée en raison d’interdits de publication.