François Legault se fait vacciner et reconnaît le début d'une 3e vague

François Legault a reçu sa première dose de vaccin contre la COVID-19 à Montréal - CTV News Montréal

François Legault a reçu sa première dose de vaccin contre la COVID-19 devant les caméras cet après-midi au stade olympique à Montréal.

Le premier ministre a reçu le vaccin de Pfizer-BioNTech. Âgé de 63 ans, il pouvait se faire vacciner puisque la vaccination des personnes de 60 ans et plus s'est ouverte lundi dans la métropole.

Quelques minutes après, François Legault a indiqué qu'il se sentait bien et a invité les Québécois à se faire vacciner.

«J'ai presque rien senti, donc ça ne fait pas mal, c'est important, il y a des plages horaires qui sont encore disponibles et c'est un peu un passeport pour notre liberté de se faire vacciner.» -François Legault, premier ministre du Québec

Progression des variants

François Legault a reconnu pour la première fois aujourd'hui que le Québec est au début d'une troisième vague.

Il réagissait aux projections de l'Institut national de la santé publique qui prévoit que les variants représenteront plus de 50 % des nouveaux cas dès le début d'avril. La proportion pourrait monter jusqu'à 85% dès le mois de mai et 99% dès le 1er juillet.

Les mesures sanitaires en place sont donc insuffisantes pour ralentir les variants, selon l'INSPQ et la Santé publique du Canada.

Malgré tout, François Legault conserve les assouplissements en place, pour l'instant. Le premier ministre indique qu'il y aura une augmentation des cas et des hospitalisations dans les prochains jours, mais soutient que la situation demeure sous contrôle.

Le retour en classe à temps plein des secondaires 3, 4 et 5 des écoles en zone rouge se fera donc comme prévu lundi.

«Pour qu'il y ait de l'adhésion aux mesures, il faut que les mesures soient raisonnables. C'est là qu'on sort un petit peu de la science, c'est-à-dire qu'on essaie de trouver un équilibre qui va faire que les gens ne vont pas être surécoeurés, si je peux dire, des mesures au point de ne plus les suivre.» -François Legault, premier ministre du Québec

Le gouvernement Legault fera le point sur les mesures sanitaires mardi.