Guy Laliberté à la rescousse du Cirque du Soleil ?

Le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté a été placé en garde à vue pour avoir présumément cultivé du cannabis sur son île privé en Polynésie française.

Le fondateur du Cirque du Soleil Guy Laliberté pourrait s'impliquer dans le sauvetage du Cirque du Soleil qui est au bord de la faillite en raison de la pandémie. Le Québecois pense qu'il faudra des investisseurs patients pour traverser la crise avant de redémarrer les opérations. 

Le milliardaire qui a vendu ses dernières parts à la Caisse de dépôt et placement à la fin février a partagé sa position dans une lettre ouverte publiée ce matin.

Il dit avoir du respect et salue au passage le travail du groupe d'actionnaires mené par Mitch Garber qui tente de sauver les meubles. Il dit également comprendre la réalité des détenteurs de dettes qui ont pris des risques en finançant le Cirque.

Il déplore du même souffle la présence de ce qu’il appelle des "requins qui n’ont aucune connaissance de l’industrie du divertissement et qui rêvent d’acheter le Cirque du Soleil pour une bouchée de pain".

– et dans le fond de l’arène, il y a les autres… ceux qui n’ont aucune compétence ni expérience dans la gestion d’entreprises culturelles de cette envergure. Les plus dangereux pour l’avenir du Cirque… extrait lettre ouverte Guy Laliberté

L'entreprise de Pierre-Karl Péaldeau, Québecor, s'est montrée intéressée à acheter le Cirque du Soleil le 5 mai dernier. Il souhaiterait ramener l'actionnariat au Québec. 

Guy Laliberté qui compare le rachat de l'entreprise qui l'a rendu riche et célèbre à un gala de lutte. Il conclue d'ailleur la lettre sur cette note: 

À quelques jours de la date limite d'inscription pour le combat royal, j'en suis à décider si je reprends mon nom de lutteur afin de sauter dans l'arène…

Le Cirque du Soleil croule sous une dette de 900 millions de dollars. Il a remercié 95% de ses effectifs (plus de 4 600 employés) à la mi-mars en plus d'annuler ses 44 spectacles. Le siège social de l'entreprise à Montréal compte normalement 1 500 employés.

La Caisse de dépôt et placement du Québec détient 20% des parts de l'entreprise.