Infanticides à Laval: l’accusé jugé apte à comparaître


(Ryan Remiorz | La Presse canadienne)

Après quelques essais infructueux, Kamaljit Arora, qui est accusé d'avoir tué ses deux plus jeunes enfants dans leur maison de Laval, a été jugé apte à comparaître devant la cour par l'Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel.

Il comparaîtra le 8 février 2023.

Une demande concernant l’aptitude de M. Arora avait été faite il y a deux semaines en raison de son état, qui suggérait que cette évaluation devait avoir lieu, indique la procureure Karine Dalphond. Sa comparution devant un juge avait déjà été repoussée à deux reprises les 18 et 19 octobre.

La procureure avait alors expliqué au juge que M. Arora était incapable de communiquer avec un avocat ou de parler aux enquêteurs.

À lire également :

C'est une autre fille de l'accusé, âgée de 18 ans, qui avait fait la macabre découverte en rentrant chez elle le 17 octobre. Selon les policiers, le père aurait empoisonné, ligoté et noyé les deux enfants avant de tenter de s'enlever la vie en s'empoisonnant lui-même.

Comme Kamaljit Arora est accusé du meurtre au premier degré de deux personnes, dans les circonstances la seule peine possible est l’emprisonnement à perpétuité avec possibilité de libération conditionnelle après 25 ans

À VOIR | Double infanticide à Laval: des voisins «sous le choc»

 

Avec des informations de Pierre Saint-Arnaud, La Presse canadienne.