Justin Trudeau déconseille à son tour les voyages à l'étranger

Justin Trudeau a tenu un dernier point de presse avant Noël devant sa résidence.

Justin Trudeau invite à son tour les Québécois à ne pas voyager pendant le temps des Fêtes en raison de la COVID-19. C'est un des nombreux sujets qu'il a abordé en conférence de presse cet après-midi pour faire le point sur la vaccination aux pays et aux diverses mesures en place pour lutter contre la pandémie.

 

Le premier ministre du Canada déconseille tout voyage non essentiel à l'étranger actuellement, au même titre que les chefs de partis à Québec l'ont fait hier. Justin Trudeau n'a toutefois pas l'intention de fermer les frontières ni de restreindre la liberté de ceux qui décident de partir.

Il a rappelé qu'il y a une quarantaine obligatoire de 14 jours à respecter au retour au pays, mesure qui a fait ses preuves selon lui. Les services frontaliers vérifient le plan de quarantaine des voyageurs et les autorités locales effectuent des suivis fréquents. Il ne compte pas resserrer les exigences actuelles, estimant que les conséquences d'un non-respect sont assez sévères.

Justin Trudeau fait appel au bon jugement des Québécois.

« Je tiens à rappeler à tout le monde que vous ne devriez pas voyager à l'étranger en ce moment. Les aéroports ne devraient pas être achalandés. Si vous avez réservé un voyage, repensez-y. [...] On est effectivement préoccupés avec le nombre de gens qui considèrent aller dans le Sud. Choisir de rester à la maison et au Canada ce Noël, c'est la meilleure chose qu'on peut faire pour sa famille et les travailleurs de première ligne. »

- Justin Trudeau

Le premier ministre a indiqué être en discussion avec les provinces, dont le Québec et l'Ontario, pour instaurer des mesures supplémentaires aux voyageurs à leur retour, par exemple le dépistage rapide.

Par ailleurs, le Canada prolonge de deux semaines la suspension des vols de passagers en provenance du Royaume-Uni pour limiter la propagation du nouveau variant de la COVID-19. La mesure devait initialement prendre fin à minuit ce soir, mais sera finalement effective jusqu'au 6 janvier. Ottawa prendra ces deux semaines pour analyser la situation et voir s'il faudra prolonger au-delà de cette date.

AIDE SUPPLÉMENTAIRE À LA CROIX-ROUGE

Le gouvernement fédéral a annoncé qu'il allongeait 70 millions de dollars supplémentaires pour soutenir les opérations de la Croix-Rouge. La moitié servira à appuyer ses opérations dans les milieux en éclosions et l'autre pour soutenir les opérations de dépistage.

La mission des bénévoles de la Croix-Rouge dans les CHSLD du Québec sera prolongée jusqu'au 31 mars. 500 bénévoles pourront ainsi rester en poste. « À cette date, le Québec devrait être en mesure d'assurer pleinement la gestion des CHSLD et de reprendre le contrôle de la situation, » croit le premier ministre Trudeau.

Justin Trudeau invite les Canadiens à ne pas lâcher à l'approche des Fêtes, alors que les premières doses d'un deuxième vaccin, celui de Moderna, arriveront dès lundi.

Le premier ministre estime que la situation va aller en s'améliorant dans les prochains mois avec le déploiement de la vaccination, mais demeurera difficile.

« Ce n'est pas le temps de relâcher maintenant, parce que si on relâche, tous ces sacrifices, tout ce qu'on aura fait pendant des mois et des mois pourraient être en vain. Nous nous devons de tenir bon encore quelques mois. »

- Justin Trudeau

ANNONCES MULTIPLES

Le vice-amiral Art McDonald sera le prochain chef des Forces armées canadiennes, a également annoncé Justin Trudeau cet après-midi.

Le commandant de la Marine royale canadienne succèdera au général Jonathan Vance, qui prend sa retraite, au poste de chef d'état-major de la Défense du Canada. La cérémonie de passation du commandement est prévue la semaine du 11 janvier.

Le futur chef supervisera notamment  l'implication militaire dans le déploiement des vaccins contre la COVID-19 à travers le pays.

Une autre annonce faite cet après-midi, c'est la création de la Journée nationale de commémoration des victimes de catastrophes aériennes. Elle se tiendra le 8 janvier de chaque année à compter de 2021.

Cette date a été choisie en mémoire du 8 janvier 2020, date à laquelle le vol 752 de la Ukraine International Airlines a été abattu par l'Iran. La tragédie a fait 176 morts, dont 55 Canadiens et 30 résidents permanents.