L'ex-entraîneur de gymnastique Michel Arsenault obtient un arrêt des procédures

Michel Arsenault-CTV News

L'ex-entraîneur de gymnastique Michel Arsenault, qui était accusé d'agression sexuelle et voies de fait sur de jeunes gymnastes à Montréal, ne subira pas de procès.

Il a obtenu un arrêt des procédures cet avant-midi.

C'est que l'enquêteur principal au dossier a commis une grosse erreur. Il a oublié de prendre des notes lors de plusieurs entretiens avec les plaignantes. Les avocates de la défense avaient signifié ne pas avoir reçu ces notes, au cours de l’enquête préliminaire.

Le DPCP a donc conclu qu'il n'est plus possible d'offrir à Michel Arsenault un procès juste et équitable.

Arsenault avait été arrêté en mai 2018 pour des faits qui se seraient déroulés entre 1983 et 1993. Il restait cinq présumées victimes, puisque la sixième ne s'était pas présentée à l’enquête préliminaire.