L'UPAC enquête sur de faux passeports vaccinaux

CP130511921_

L'UPAC enquête sur la vente de faux passeports vaccinaux fabriqués par des employés du réseau de la santé. 

Des milliers de documents numériques sont en circulation rapporte LaPresse. Pour l'instant, aucune accusation criminelle n'a été déposée. L'enquête a débuté l'automne dernier. 

Un ancien employé du centre de vaccination du Stade olympique arrêté en novembre pour avoir lui-même participé au stratagème soutient qu'il a reçu près de 60 000 $ en pots-de-vin pour la fabrication de ces faux passeports. 

Selon lui, il est très facile de produire ce document informatique tellement la sécurité est médiocre. 

En entrevue à Radio-Canada, la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault a déclaré qu'environ 150 dossiers sont présentement sous enquête. Des plaintes ont été logées à divers corps de police incluant Montréal et Québec.