L'usine Gadoua de Napierville fermera au printemps


Un emballage de pain Gadoua sur une planche de bois (Boulangerie Gadoua)

L'usine de la boulangerie Gadoua ferme ses portes au printemps, un dur coup économique pour Napierville, en Montérérgie. 

Wonderbrands, qui est propriétaire de la marque depuis deux ans, cessera la production le 3 avril. La rentabilité n'était plus au rendez-vous.

Cette décision touche quelque 130 employés, qui ont appris la nouvelle mercredi matin.L'entreprise ontarienne s'engage toutefois à maintenir ses activités dans ses usines du Québec, situées à Longueuil et Gatineau.

Il semble que la relocalisation des travailleurs sera difficile, les équipes étant complètes dans ces installations très informatisées, ce qui nécessite peu d'opérateurs. 

Histoire

Gadoua avait un apport économique important dans la région depuis plus de 100 ans.

La boulangerie a été fondée à Napierville en 1911 par Wilfrid Gadoua.  C'est sa mère qui lui avait appris le métier.

Le premier bâtiment était situé où se trouve aujourd'hui l'hôtel de ville. L'usine a ensuite déménagé en 1991 sur son site actuel, devenant du même coup la première entreprise du quartier industriel.

La famille Gadoua a vendu ses actifs à Weston en 2004. qui les a ensuite cédés à Wonderbrands. 

Celle-ci regroupe aussi les marques Wonder, Country Harvest, D'Italiano et Casa Mendosa. 

Pour d'autres actualités en Montérégie, rendez-vous sur Noovo.Info.