Le Bloc Québécois de retour dans l'Est-du-Québec

Maxime Blanchette-Joncas lors de l'ouverture de son local de campagne. Il est accompagné du député péquiste Harold LeBel et du chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet.

Le Bloc Québécois (BQ) est de retour au Bas-Saint-Laurent-Gaspésie avec l'élection de 2 députés sur 4 circonscriptions.

Dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas du Bloc est le nouveau député fédéral.

Maude Parent journaliste Bell Média

« C'est un privilège pour moi de représenter les gens de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, je les remercie de leur confiance. Yves-François Blanchet le chef du Bloc a démontré un leadership très fort dans ma campagne, mais ici dans la circonscription, on a également travaillé très fort. »

Maxime Blanchette-Joncas, député fédéral de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques

Avec 38 % du scrutin et une avance de 4 300 votes, il a défait le député sortant du NPD Guy Caron qui a obtenu 28,5 % d'appuis.

 

« Je suis déçu évidemment. Je pensais que le travail que j'ai effectué depuis 2011 allait pouvoir être suffisant à stopper le vent bloquiste qu'on attendait. Je respecte la verdict de la population et je félicite le nouveau député mais j'avais le sentiment de faire campagne contre Yves-François Blanchet. »

Guy Caron, député sortant et candidat du NPD dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques

Chantal Pilon du Parti libéral a pris le troisième rang avec 22 %.

Maude Parent journaliste Bell Média

« On avait des sons de cloche qui étaient tellement différents, on avait des sons de cloches sur le terrain qui nous disait une chose, on avait des sondages qui nous disaient autre chose, c'était extrêmement difficile de prédire la fin. Je pense que le chef a fait pour beaucoup, je n'enlève rien à Maxime mais  Yves-François Blanchet a été très très fort. »

Chantal Pilon, candidate pour le Parti libéral dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques

Ailleurs dans l'Est du Québec, pas de changement avec les réélections de la libérale Diane Lebouthillier dans Gaspésie-Les Îles et du conservateur Bernard Généreux dans Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup.

La ministre libérale Diane Lebouthillier l'a emporté par seulement 637 voix sur le Bloquiste Guy Bernatchez.

Quant à Bernard Généreux, il a remporté une victoire plus convaincante avec 42 % des voix et une priorité de plus de 4 800 votes sur le Bloquiste Louis Gagnon.

Avec la collaboration de Maude Parent, journaliste Bell Média.